Les États-Unis imposent des sanctions au chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif

Mohamad Javad Zarif, le 17 juillet 2019 au siège des Nations-Unis à New York
Mohamad Javad Zarif, le 17 juillet 2019 au siège des Nations-Unis à New York (KENA BETANCUR / AFP)

L'administration américaine a décidé de frapper au portefeuille celui qu'elle considère comme la voix du président iranien Hassan Rohani.

Un pas de plus dans la montée des tensions entre les exécutifs américains et iraniens. Les États-Unis ont décidé d'imposer des sanctions au chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, "visage du régime qui répand à l'étranger la propagande et les campagnes de désinformation" du régime, a annoncé mardi un haut responsable de la Maison Blanche.

Les sanctions prévoient le gel de tous les actifs que Javad Zarif posséderait aux États-Unis et interdit toute transaction avec lui, a précisé le Trésor américain dans un communiqué.

Washington cherchera aussi à empêcher les voyages de Javad Zarif à l'étranger.

Vous êtes à nouveau en ligne