Le chanteur américain R. Kelly inculpé de dix chefs d'accusation pour abus sexuels, dont plusieurs sur des mineurs

Le chanteur américain R. Kelly le 24 novembre 2013 à Los Angeles (Etats-Unis).
Le chanteur américain R. Kelly le 24 novembre 2013 à Los Angeles (Etats-Unis). (MARIO ANZUONI / X90045)

La star du R&B est accusée de pédophilie et d'agressions sexuelles depuis des décennies.

Il est accusé de multiples agressions sexuelles depuis des décennies. La star américaine du R&B R. Kelly a été officiellement inculpée de dix chefs d'accusation d'abus sexuels aggravés, dont plusieurs sur des mineures, a annoncé un responsable du comté de Cook. Le chanteur de 52 ans doit comparaître devant un tribunal à Chicago, où il réside, le 8 mars, a expliqué le responsable à l'AFP.

Mi-février, le très médiatique avocat américain Michael Avenatti a déclaré être en possession d'une vidéo de 45 minutes, jamais publiée auparavant, montrant une relation sexuelle entre Robert Kelly – le vrai nom de la star – et une fille "mineure". L'avocat a expliqué avoir fait suivre "cette nouvelle preuve vidéo établissant la culpabilité" du chanteur à la procureure du comté de Cook. Des accusations réfutées par le chanteur. 

Une enquête également ouverte à New York

R. Kelly avait été inculpé en 2002 pour avoir filmé des actes sexuels entre lui et une jeune filleadolescente de 14 ans, mais il avait été acquitté en 2008. Il avait été brièvement marié, en 1994, avec la jeune chanteuse et actrice de 15 ans Aaliyah, dont les parents avaient ensuite fait annuler le mariage. 

Le chanteur est revenu dans la tourmente avec la diffusion en début d'année d'un documentaire le mettant en cause pour de multiples agressions sexuelles, notamment de filles de moins de 16 ans. Une enquête a été ouverte à New York. La maison de disques Sony Music a notamment mis fin au contrat qui la liait à l'interprète de I Believe I Can Fly.

Vous êtes à nouveau en ligne