LA PHOTO. Etats-Unis: les musulmans américains se sentent visés par Donald Trump

en réaction au décret anti-immigration censé empêcher l\'arrivée de «terroristes» sur le territoire. Cette décision, parmi les toutes premières de la nouvelle administration américaine, est aussi jugée hostile aux musulmans vivant aux Etats-Unis.
en réaction au décret anti-immigration censé empêcher l'arrivée de «terroristes» sur le territoire. Cette décision, parmi les toutes premières de la nouvelle administration américaine, est aussi jugée hostile aux musulmans vivant aux Etats-Unis. (Laura Buckman / REUTERS)

Le décret signé par Donald Trump le 27 janvier 2017, interdisant aux ressortissants de sept pays musulmans un accès au territoire américain, a provoqué un tollé dans différents Etats, déclenché des manifestations dans plusieurs villes et aéroports du pays, ainsi qu'une fronde de la part de procureurs généraux démocrates. «L'Amérique doit de nouveau être sûre», a tweeté l'hôte de la Maison Blanche.

A l'aéroport international de Dallas, des musulmans prient en public en réaction au décret anti-immigration censé empêcher l'arrivée de «terroristes» sur le territoire. Cette décision, parmi les toutes premières de la nouvelle administration américaine, est aussi jugée hostile aux musulmans vivant aux Etats-Unis.
Vous êtes à nouveau en ligne