La Maison Blanche bouclée après des coups de feu à proximité

Des membres du Secret Service protègent la Maison Blanche le 20 mai 2016 à Washington (Etats-Unis).
Des membres du Secret Service protègent la Maison Blanche le 20 mai 2016 à Washington (Etats-Unis). (JONATHAN ERNST / REUTERS)

Le président américain Barack Obama était absent mais le vice-président Joe Biden se trouvait sur place et a été placé en lieu sûr.

Grosse frayeur à Washington, la capitale américaine. La Maison Blanche a été brièvement bouclée vendredi 20 mai après que des coups de feu ont été tirés à proximité. Selon CNN, qui cite une source policière anonyme, les coups de feu étaient dirigés contre la résidence du président des Etats-Unis. Le service des urgences de la capitale a tweeté qu'une personne "grièvement blessée" avait été transportée à l'hôpital.

Un suspect a brandi une arme et a été neutralisé

Selon CNN, un suspect s'est approché d'un poste de contrôle du Secret Service et a brandi une arme. Des membres de ce service de sécurité de la présidence américaine ont alors tiré sur le suspect, qui a été placé en garde à vue.

Le président américain Barack Obama avait quitté quelques heures auparavant les bâtiments de l'exécutif pour aller jouer au golf à la base aérienne d'Andrews (Maryland), au sud-est de la capitale. Mais le vice-président Joe Biden se trouvait à la Maison Blanche et a été placé en lieu sûr au moment de l'incident, a précisé ABC.