Mort de Kobe Bryant : ce que l'on sait du crash d'hélicoptère en Californie qui a fait neuf victimes

A droite, le basketteur américain Kobe Bryant tient le ballon tandis que le Français Tony Parker essaie de l\'arrêter, lors d\'un match entre la France et les Etats-Unis aux Jeux olympiques de Londres, le 29 juillet 2012.
A droite, le basketteur américain Kobe Bryant tient le ballon tandis que le Français Tony Parker essaie de l'arrêter, lors d'un match entre la France et les Etats-Unis aux Jeux olympiques de Londres, le 29 juillet 2012. (MARK RALSTON / AFP)

Le joueur de 41 ans a été tué dans un accident d'hélicoptère survenu dimanche à Calabasas, dans le sud de la Californie. 

Quintuple champion NBA avec les Lakers, son club de toujours, Kobe Bryant est mort, dimanche 26 janvier, dans le crash de son hélicoptère à Calabasas (sud de la Californie, Etats-Unis). Sa disparition a suscité une avalanche d'hommages : le président des Etats-Unis, Donald Trump, a parlé de "terrible nouvelle", tandis que son prédécesseur, Barack Obama, a envoyé ses "prières" à la famille endeuillée. Parmi les victimes figure également l'une des quatre filles du basketteur, Gianna Bryant, 13 ans. Alors que l'enquête débute tout juste, voilà ce que l'on sait, pour l'instant, de l'accident.

Que s'est-il passé ?

L'hélicoptère s'est écrasé par temps brumeux, au nord-ouest de Los Angeles. Selon les autorités locales, les pompiers ont reçu un appel à 9h47 du matin signalant l'accident, qui a provoqué un feu de broussailles sur une colline. 

Interrogée par l'AFP, la police de Los Angeles (LAPD) a indiqué que le manque de visibilité était tel que ses propres hélicoptères avaient été laissés au sol jusque dans l'après-midi, moment où le ciel s'est dégagé. "La situation météorologique ne répondait pas à nos normes minimales de vol", a déclaré le porte-parole du LAPD, Josh Rubenstein. 

La police du comté a publié ces photos des pompiers sur place.

La cause de l'accident n'est pour l'heure pas connue.

Qui sont les victimes ?

Neuf personnes au total sont mortes dans l'accident d'hélicoptère. "Il n'y a pas eu de survivant... Il y avait neuf personnes à bord de l'appareil, le pilote et huit personnes", a déclaré le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva, lors d'un point-presse.

Le site américain d'actualités sur les célébrités, TMZ, a été le premier à annoncer la mort du basketteur dimanche.

La nouvelle a été confirmée par les autorités locales. Le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a également confirmé le décès de Gianna, l'une des filles du basketteur.

Kobe Bryant et sa fille Ginna pendant un championnat de natation le 26 juillet 2018 à Irvine, Californie
Kobe Bryant et sa fille Ginna pendant un championnat de natation le 26 juillet 2018 à Irvine, Californie (HARRY HOW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

L'Orange Coast College, un établissement universitaire situé dans le comté d'Orange, a indiqué que son entraîneur de base-ball, John Altobelli, 56 ans, se trouvait à bord de l'hélicoptère. Il était accompagné de sa femme Keri et sa fille Alyssa, selon le Los Angeles Daily NewsLes noms des victimes ne seront dévoilés par les autorités qu'une fois les corps formellement identifiés et les familles prévenues, a précisé Alex Villanueva.

Quelles sont les suites ?

Le NTSB, l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports, a annoncé avoir dépêché une équipe de 18 personnes en Californie pour participer à l'enquête sur l'accident. "Notre équipe examinera l'historique du pilote et de l'équipage à bord", a déclaré Jennifer Homendy, du NTSB. "Nous examinerons les dossiers d'entretien de l'hélicoptère. Nous examinerons les dossiers du propriétaire et de l'exploitant de l'hélicoptère et un certain nombre d'autres choses", a-t-elle poursuivi. Selon elle, l'appareil était un Sikorsky S-76B, dont la boîte noire devra être récupérée par les enquêteurs.

Le shérif du comté a déclaré que l'enquête pourrait prendre du temps. Il a aussi signalé que pour les besoins de cette enquête, la police avait besoin de tenir éloigné le public des lieux du drame.

Vous êtes à nouveau en ligne