Juan Guaido : le nouvel espoir de la diaspora vénézuélienne

franceinfo

L'autoproclamation au titre de président du Venezuela de Juan Guaido, le 23 janvier dernier, attise les rêves et espoirs de la diaspora.

"Guaido m'a redonné un espoir fou. J'en avais la chair de poule, j'avais envie de pleurer. Parce que, pour la première fois, vous voyez qu'il y a un mouvement qui n'est pas seulement au Venezuela", explique une Vénézuélienne, quelques jours après l'autoproclamation de Juan Guaido en tant que président du Venezuela, le 23 janvier. Alors que Nicolas Maduro demeure président, pour ce deuxième Vénézuélien, "il n'y a pas deux présidents. Pour moi, il n'y en a qu'un et c'est Guaido"."J'ai donc beaucoup d'espoirs, le même espoir que tous les Vénézuéliens partagent", ajoute-t-il.

"Je retournerais au Venezuela si le gouvernement de Maduro tombe"

Des millions d'émigrés vénézuéliens espèrent rentrer chez eux, comme l'explique l'un d'entre eux : "Je retournerais au Venezuela si le gouvernement de Maduro tombe parce que je veux vraiment me battre pour mon pays". Depuis 2012, le Venezuela est en plein naufrage économique."Pour moi, Maduro est une fraude parce qu'il organise des élections et dit qu'il a gagné avec 80% des votes alors que personne ne l'aime", estime un autre Vénézuelien. 2 millions d'habitants ont quitté le pays depuis 2015.

Vous êtes à nouveau en ligne