Paradise : des habitants ont risqué leur vie pour sauver leur maison

Le bilan des incendies en Californie (États-Unis) est monté à 56 morts. À Paradise, des personnes ont réussi cependant à sauver leur maison en refusant d'être évacué.

Dans les rues de Paradise en Californie (États-Unis), une maison est encore intacte, recouverte de végétation au milieu des bâtiments calcinés. Son propriétaire, Brad Weldon, au coeur du brasier, a refusé de partir. Pendant près de 24 heures, aidé par un ami, il a arrosé ses murs avec son tuyau d'arrosage. L'homme décrit avoir vu des murs de feu et des maisons détruites en quelques instants. Norm Kent, le capitaine des pompiers est venu le voir. Il le considère comme un miraculé, car son geste aurait pu lui être fatal. "C'est courageux, mais il n'y a pas de doute qu'ils ont pris un risque énorme en sauvant leur maison", explique-t-il. 

130 personnes toujours portées disparues

La grande majorité des habitants de Paradise ont tout perdu. Ils campent dans le froid sur le parking d'un supermarché tandis que des bénévoles leur apportent des vêtements et quelques sandwichs. Dans la ville, seuls les secouristes continuent d'inspecter les ruines à la recherche des 130 personnes toujours portées disparues. Mercredi 14 novembre, huit nouvelles victimes ont été retrouvées. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne