VIDEO. Incendies en Californie : Brad Weldon, le seul habitant à ne pas avoir quitté l'enfer de Paradise

Le bilan s'alourdit encore en Californie (États-Unis) après les incendies. Il est désormais de 71 morts et de 1 000 portés disparus.

La fumée ne s'est toujours pas dissipée au-dessus de Paradise (Californie, États-Unis). Dans le centre de la ville dévastée, au milieu des carcasses, une maison intacte. C'est celle de Brad Weldon, le seul habitant qui ne soit pas parti. C'est avec une réserve d'eau et un tuyau qu'il a fait face aux flammes. Le feu passera à côté. Les pompiers lui rendent visite tous les jours. Jeudi dernier, ils étaient là, mais débordés. 1 011 disparus : ce chiffre n'étonne pas les pompiers. Dans les ruines de Paradise, des dizaines d'agents du shérif cherchent des corps ou des restes humains.

Donald Trump s'est rendu sur place

Dans la liste des personnes manquantes, Sarah Martinez, 50 ans. À l'entrée du lotissement, des maisons calcinées, puis le numéro 12240, son adresse. Aucune trace du feu, le portail est soigneusement fermé. À 1h30 de là, sa soeur. Inquiète, elle écoute les informations et parle tous les jours au bureau du shérif. Sarah Martinez n'est sur aucune liste des hôpitaux ou des refuges. A-t-elle péri en tentant de fuir ? Est-elle vivante ? Elle est l'un des destins encore inconnus de la ville fantôme de Paradise. Donald Trump, quant à lui, s'est rendu sur les lieux samedi 17 novembre pour rencontrer les familles de victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne