Fusillade à Baton Rouge : les conventions des grands partis s'ouvrent

France 2

En direct de Baton Rouge, en Louisiane, Arnaud Comte revient sur le contexte de tensions raciales alors que s'ouvre la convention du parti républicain qui doit introniser Donald Trump comme candidat à la présidentielle.

Ce drame de Baton Rouge, où trois policiers ont été abattus, ravive les tensions entre les forces de l'ordre et certaines communautés. "Avec le drame de Dallas, cela porte à huit le nombre de policiers délibérément assassinés en une dizaine de jours, explique Arnaud Comte, en direct de Baton Rouge. Les Américains rappellent qu'il n'y a jamais eu autant de fonctionnaires de police tués depuis le 11-septembre. Tout ceci intervient dans un contexte particulier : nous sommes à quatre mois de l'élection présidentielle aux États-Unis", rappelle le journaliste.

"Rétablir l'ordre et la sécurité"

Les conventions des deux grands partis s'ouvrent ce 18 juillet, conventions au cours desquelles les candidats vont être investis. "Cela commence aujourd'hui à Cleveland où le candidat républicain, Donald Trump n'a de cesse de se présenter comme celui qui va rétablir l'ordre et l'autorité aux États-Unis. Il va se servir de cet événement pour tancer le bilan d'Obama et du clan démocrate au sujet des tensions interraciales. Mais le clan démocrate n'entend pas lui laisser le champ libre. Hillary Clinton a réagi hier en déclarant en substance 'il est le candidat de la division, je suis la candidate de l'unité'", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne