Etats-Unis : une fusillade dans une brasserie de Milwaukee fait cinq morts

Des policiers et équipes de secours interviennent sur les lieux d\'une fusillade à Milwaukee dans le Wisconsin (Etats-Unis), le 26 février 2020. 
Des policiers et équipes de secours interviennent sur les lieux d'une fusillade à Milwaukee dans le Wisconsin (Etats-Unis), le 26 février 2020.  (NUCCIO DINUZZO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

D'après les médias locaux, le tireur avait été licencié quelques heures plus tôt. Les victimes sont des employés. 

Une fusillade dans l'enceinte d'une célèbre brasserie de bière de Milwaukee, dans l'Etat du Wisconsin (Etats-Unis), a fait cinq morts, mercredi 26 février, selon les autorités locales. Plus de 1 000 personnes se trouvaient sur les lieux en début d'après-midi lorsque le suspect – un homme de 51 ans – a ouvert le feu avant de vraisemblablement retourner son arme contre lui, a fait savoir le chef de la police de Milwaukee. Cinq personnes, toutes employées de l'entreprise, sont tombées sous ses balles, a précisé Tom Barrett, le maire de la ville. Ce dernier a évoqué une "tragédie inqualifiable".

Le président américain Donald Trump avait été le premier, plus tôt depuis la Maison Blanche, à avancer un bilan. "Un horrible assassin a ouvert le feu dans l'usine de la société de brassage Molson Coors, prenant la vie de cinq personnes, en blessant d'autres, certaines gravement", avait-il déclaré. "C'est une chose terrible. Terrible. Nos pensées sont avec les habitants du Wisconsin et les familles."

D'après les médias locaux, le tireur avait été licencié plus tôt dans la journée par la brasserie, très connue aux Etats-Unis pour ses marques Coors et Miller. Il portait une combinaison de travail au moment des faits, selon ces médias.

Vous êtes à nouveau en ligne