Passants renversés à Manhattan : le maire de New York dénonce "un acte de terrorisme"

De nombreux policiers quadrillent la zone où un homme au volant de son véhicule a foncé sur des cyclistes dans le sud de l\'île de Manhattan, mardi 31 octobre. 
De nombreux policiers quadrillent la zone où un homme au volant de son véhicule a foncé sur des cyclistes dans le sud de l'île de Manhattan, mardi 31 octobre.  (DON EMMERT / AFP)

Une voiture a heurté des piétons et des coups de feu ont été tirés dans le sud de l'île de Manhattan.

Un véhicule a renversé plusieurs cyclistes, mardi 31 octobre, dans le sud de Manhattan, faisant huit morts et une douzaine de blessés, a annoncé le maire de New York, Bill de Blasio. Il dénonce "un acte de terrorisme". Un suspect a été arrêté. 

>>>Etats-Unis : ce que l'on sait de l'attaque à la camionnette qui a fait huit morts à Manhattan

 Acte de terrorisme. "Sur la base des informations immédiatement disponibles, c'était un acte de terrorisme" a déclaré le maire démocrate, lors d'une conférence de presse sur les lieux de l'accident, au sud-ouest de Manhattan, en présence du chef de la police new-yorkaise et du gouverneur de l'Etat de New York.

 Le suspect blessé et interpellé. Un homme de 29 ans, est sorti armé du véhicule après être entré en collision avec un bus scolaire. Les policiers l'ont blessé par balle, au niveau de l'estomac, avant d'être interpellé. Selon plusieurs médias new-yorkais, l'homme aurait crié "Allah Akbar" en sortant de la camionnette.

"Une personne très malade". Donald Trump avait dans un premier tweet qualifié l'homme de "personne très malade et déséquilibrée". Puis, sans attendre la confirmation de la police et du FBI, le président américain Donald Trump a évoqué l'organisation Etat islamique dans un second tweet

Vous êtes à nouveau en ligne