États-Unis : un tueur en série arrêté 40 ans après

Cette vidéo n'est plus disponible

Aux États-Unis, un homme recherché depuis 40 ans a été retrouvé grâce à son ADN et arrêté. Joseph James DeAngelo, un ancien policier, est soupçonné d'avoir violé une cinquantaine de femmes et assassiné 12 personnes dans les années 70 et 80.

Depuis 24 heures, l'Amérique découvre le visage de l'un des plus grands criminels de son histoire. Joseph James DeAngelo, 72 ans, a été arrêté hier, mercredi 25 avril, dans sa maison de la banlieue de Sacramento. Cet ancien policier est soupçonné du meurtre de 12 hommes et femmes, et pourrait également être l'auteur de plus de 50 viols et 120 cambriolages. La fin de 40 ans d'enquête pour la police.

Le "tueur du Golden State"

"Nous avions commencé à le surveiller, et nous avons pu récupérer un échantillon d'ADN. Nous avons alors pu confirmer ce que nous pressentions déjà : nous avions notre homme", indique Scott Jones, shérif du Comté de Sacramento (Californie). Le parcours de celui que la presse a surnommé le "tueur du Golden State" débute en 1978. L'homme enchaîne alors les crimes avec un mode opératoire identifié : la nuit, il entre par effraction chez ses victimes, surtout des femmes seules, qu'il attache avant de les agresser ou de les assassiner. La psychose s'empare alors de la Californie. Recherché pendant des décennies sans succès, l'ancien policier risque aujourd'hui la prison à vie.

Vous êtes à nouveau en ligne