Etats-Unis : les drapeaux américains seront en berne jusqu'au 8 août en mémoire des victimes des fusillades d'El Paso et de Dayton

Des habitants viennent déposer des bougies après la fusillade survenue à El Paso (Texas), le 3 août 2019.
Des habitants viennent déposer des bougies après la fusillade survenue à El Paso (Texas), le 3 août 2019. (MARK RALSTON / AFP)

Les Etats-Unis ont été le théâtre de deux fusillades coup sur coup, samedi. La première a fait 20 morts dans un centre commercial d'El Paso au Texas. La seconde, quelques heures plus tard, a fait 9 morts devant un bar de Dayton dans l'Ohio.

Les tragédies s'enchaînent aux Etats-Unis. Deux nouvelles fusillades au Texas et dans l'Ohio ont fait 29 morts et 53 blessés au total samedi 3 et dimanche 4 août. Donald Trump ordonne la mise en berne des drapeaux américains sur les bâtiments officiels jusqu'au 8 août pour rendre hommage aux victimes. "Que dieu bénisse les habitants d'El Paso, au Texas. Que dieu bénisse les habitants de Dayton, dans l'Ohio", a-t-il réagi sur Twitter. Suivez notre direct.

 A Dayton, 9 neuf devant un bar. Un homme a ouvert le feu à 1 heure du matin, dimanche, devant un bar d'un quartier animé de cette ville située dans l'Ohio. Il a tué les neuf personnes "en moins d'une minute", selon le maire, avant d'être abattu par des "tirs de riposte". On compte également 27 blessés. L'auteur des tirs est un "homme blanc" de 24 ans, ont annoncé les autorités américaines lors d'une conférence de presse. Sa soeur figure parmi les victimes.

 A El Paso, 20 morts dans un centre commercialSamedi, un homme a ouvert le feu a proximité puis à l'intérieur d'un hypermarché de cette ville du Texas, tuant 20 personnes. Parmi les 26 blessés, certains sont dans un état critique. Les autorités texanes ont annoncé qu'elles allaient requérir la peine de mort contre le tireur qui a été arrêté.

Un premier tireur au motif potentiellement raciste. Au Texas, la police étudie la piste d'un possible "crime haineux", se penchant notamment sur un manifeste raciste publié en ligne dont le suspect pourrait être l'auteur. Le texte qualifie l'attaque de réponse à "l'invasion hispanique du Texas". La fusillade est qualifiée de "terrorisme intérieur" par les autorités fédérales.

Un problème national. La tuerie d'El Paso est la huitième plus meurtrière de l'histoire récente des Etats-Unis. C'est aussi la 250e fois qu'un tireur blesse ou tue au moins quatre personnes depuis le début de l'année 2019 dans le pays. Et Dayton est la 251e (voici la carte).

23h00 : Il est 23 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Les Etats-Unis ont été le théâtre de deux fusillades coup sur sur coup. La première a fait 20 morts dans un centre commercial d'El Paso au Texas. La seconde, quelques heures plus tard, a fait 9 morts devant un bar de Dayton dans l'Ohio.

• Atterrissage réussi. Après une tentative infructueuse la semaine dernière, l'inventeur marseillais Franky Zapata a rallié l'Angleterre depuis la France à bord de son Flyboard Air. Il revient sur son exploit pour franceinfo.

• La situation est tendue à Hong Kong. Lors d'une nouvelle manifestation prodémocratie, des heurts ont éclaté entre les participants et les forces de l'ordre.

22h57 : Donald Trump a assuré que la "haine" n'avait pas sa place aux Etats-Unis, au lendemain de deux fusillades ayant fait 29 morts, qu'il a imputées à un "problème de maladie mentale".

22h47 : Le débat sur les armes à feu sera-t-il un réel enjeu pour la campagne présidentielle américaine ? "Plusieurs candidats à la primaire démocrate, qui rêvent d'affronter Donald Trump lors de l'élection présidentielle de 2020 ont accusé le président américain d'être responsable en partie de la fusillade d'El Paso", explique la journaliste Maryse Burgot.

22h22 : "Imagine un monde où il est plus facile d’obtenir un AK-47 qu’un VISA ! Imagine un monde où ils construisent un mur pour garder les terroristes en AMÉRIQUE !!!"

La chanteuse Rihanna a répondu à Donald Trump après son tweet en réaction aux deux fusillades qui ont endeuillé les Etats-Unis, ce week-end.

20h41 : "J’ai appris avec tristesse les attaques armées survenues aux États-Unis, à El Paso et Dayton. J’adresse mes pensées solidaires aux victimes, à leurs proches et au peuple américain", a réagi Emmanuel Macron après les deux fusillades aux Etats-Unis.

20h00 : Il est 20 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Les Etats-Unis ont été le théâtre de deux fusillades coup sur sur coup. La première a fait 20 morts dans un centre commercial d'El Paso au Texas. La seconde, quelques heures plus tard, a fait 9 morts devant un bar de Dayton dans l'Ohio.

• Atterrissage réussi. Après une tentative infructueuse la semaine dernière, l'inventeur marseillais Franky Zapata a rallié l'Angleterre depuis la France à bord de son Flyboard Air. Il revient sur son exploit pour franceinfo.

• La situation est tendue à Hong Kong. Lors d'une nouvelle manifestation prodémocratie, des heurts ont éclaté entre les participants et les forces de l'ordre.

19h47 : La sœur du tireur figure parmi les neuf personnes tuées dans une fusillade à Dayton, dans l'Ohio, ont annoncé les autorités américaines.

19h23 : La fusillade pendant laquelle un homme armé d'un fusil a tué 20 personnes hier dans un supermarché Walmart d'El Paso, située au Texas à la frontière avec le Mexique, est désormais traitée comme un acte de terrorisme interne, a annoncé dimanche le procureur fédéral John Bash.

18h54 : Donald Trump a ordonné la mise en berne des drapeaux américains sur les bâtiments officiels jusqu'au 8 août pour rendre hommage aux 29 victimes des deux fusillades qui ont endeuillé le pays en moins de 24 heures.



(SAUL LOEB / AFP)

18h32 : Les autorités du Texas ont annoncé qu'elles allaient requérir la peine de mort contre le tireur d'El Paso, qui a abattu la veille 20 personnes dans un centre commercial de cette ville du sud des Etats-Unis.

18h17 : Une veillée en hommage aux victimes sera organisée ce soir dans cette ville de 140 000 habitants, touchée par une fusillade qui a fait au moins 9 morts et 27 blessés.

18h03 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Les Etats-Unis ont été le théâtre de deux fusillades coup sur sur coup. La première a fait 20 morts dans un centre commercial d'El Paso au Texas. La seconde, quelques heures plus tard, a fait 9 morts devant un bar de Dayton dans l'Ohio.

• Atterrissage réussi. Après une tentative infructueuse la semaine dernière, l'inventeur marseillais Franky Zapata a rallié l'Angleterre depuis la France à bord de son Flyboard Air. Il revient sur son exploit pour franceinfo.

• La situation est tendue à Hong Kong. Lors d'une nouvelle manifestation prodémocratie, des heurts ont éclaté entre les participants et les forces de l'ordre.

17h55 : Un bain de sang. Les Etats-Unis ont été de nouveau frappés par deux fusillades mortelles en moins de 24 heures. Au total, il s'agit de la 251e fusillade depuis le début de l'année ayant fait au moins quatre victimes, blessées ou tuées, comme le rappelle Gun Violence Archive. Voici les états les plus concernés.


16h51 : Le tireur de Dayton a tué neuf personnes "en moins d'une minute", selon le maire de Dayton. Vingt-sept personnes ont aussi été blessées, dont 15 qui ont pu sortir de l'hôpital ce matin.

15h51 : "Trump est un raciste et il attise le racisme dans ce pays." Après la tuerie d'El Paso, au Texas, le candidat à la primaire démocrate Beto O'Rourke, originaire d'El Paso dont il a jusqu'à récemment été le représentant au Congrès, a accusé Donald Trump d'encourager le racisme aux Etats-Unis : "Nous assistons à une augmentation des crimes haineux chaque année depuis trois ans, sous une administration dont le président traite les Mexicains de violeurs et de criminels", a-t-il dénoncé, après avoir rendu visite aux blessés dans un hôpital d'El Paso, comme il le montre sur Twitter.

15h23 : C'est l'équivalent, aux Etats-Unis, du Gorafi. Un utilisateur de Twitter a remarqué que le site parodique The Onion publiait le même article à chaque tuerie de masse aux Etats-Unis. Le titre est le suivant : "'Il n'y a aucun moyen de d'empêcher cela', déclare le seul pays où cela se produit régulièrement".

14h37 : "Que dieu bénisse les habitants d'El Paso, au Texas. Que dieu bénisse les habitants de Dayton, dans l'Ohio". Après les tueries qui ont frappé les Etats-Unis ces dernières heures, le président américain Donald Trump réagit sur Twitter.

13h32 : "C'est une journée que l'on appréhendait tous." Nan Whaley, la maire de Dayton où une tuerie a fait neuf morts cette nuit dans l'Ohio, a donné une conférence de presse. "Il y a 26 personnes blessées. Les policiers ont neutralisé le tireur en moins d'une minute", a-t-elle déclaré.

13h19 : La pape François vient de condamner les attaques qui ont "ensanglanté le Texas, la Californie et l'Ohio", contre "des personnes sans défense" aux Etats-Unis. Il s'exprimait ce matin depuis le Vatican, exprimant ses pensées pour les victimes et leurs familles.

12h56 : Après la tuerie de cette nuit dans l'Ohio, la police a mis en place un centre d'assistance pour les familles et les proches des victimes, annonce-t-elle sur Twitter.

12h08 : Bonjour @anonyme, la police indique que des "policiers se trouvaient à proximité quand les premiers coups de feu ont été tirés et ont pu répondre et y mettre un terme rapidement". Lors d'une conférence de presse, le chef de la police locale a confirmé que plusieurs policiers ont abattu le tireur.

11h18 : Bonjour, Un tireur qui s’est rendu, qui a été interpellé, qui est mort ? Selon les articles et les organes de presse la version donnée des faits n’est pas la même... qu’en est-il exactement ? Merci.

11h00 : La tuerie de Dayton, dans l'Ohio, s'est déroulée près d'un bar appelé "Ned Peppers Bar", indique un policier cité par la chaîne locale WHIOTV7 (lien en anglais). Il ajoute que la police cherche actuellement à identifier le tireur.

10h38 : "Au moment où vous avez les plus hautes autorités, le président en tête, qui relaient des paroles racistes, il y a un certain nombre de personnes qui peuvent se sentir un peu plus légitime pour agir et avoir eux-mêmes des actes de violences racistes. C'est comme si on leur donnait un chèque en blanc."

La police a désigné la tuerie d'El Paso comme un possible "crime de haine", le terme utilisé pour parler des crimes à motif raciste.

10h31 : Cela intervient moins de 24 heures après la tuerie d'El Paso, qui a fait 20 morts dans un centre commercial de cette ville du Texas. Dans cet article, nous vous résumons ce que l'on sait des faits.

Des policiers sur le site d\'une tuerie à El Paso, au Texas (Etats-Unis) le 3 août 2019.

(JOSE LUIS GONZALEZ / REUTERS)

10h27 : Les 16 personnes blessées ont été transportées dans les hôpitaux des environs. La police de Dayton ajoute que le FBI est sur place.

10h24 : #DAYTON Neuf personnes sont mortes dans une fusillade dans l'Ohio. Le tireur, qui a également fait 16 blessés, est mort, annonce la police de Dayton.

10h19 : Bonjour @anonyme, plusieurs médias américains comme CNN et le Dayton Daily News (lien en anglais) parlent en effet d'une fusillade à Dayton, dans l'Ohio. Sur Twitter, la police de la ville demande aux habitants d'éviter le quartier d'Oregon.

10h19 : bonjour, une fusillade en cours à dayton au USA ? Des infos.merci d'avance

10h20 : Le président américain Donald Trump a estimé que la fusillade d'El Paso était "non seulement tragique mais aussi un acte lâche". Il a condamné sur Twitter un "acte haineux" et adressé ses "pensées et prières" aux habitants du Texas.

10h20 : Nous en parlions à l'instant : un tireur a semé la mort hier dans un centre commercial d'El Paso au Texas, dans le sud des Etats-Unis. Il a tué 20 personnes venues faire leurs courses avant d'être interpellé et placé en garde à vue par la police. Cette dernière soupçonne un crime à caractère raciste.

10h20 : On commence tout de suite par un point sur l'actualité :

Atterrissage réussi ! Le Français Franky Zapata vient de se poser en Angleterre après avoir traversé la Manche en Flyboard, la machine volante qu'il a inventée.

Un homme a ouvert le feu hier à El Paso, au Texas (Etats-Unis). Il a tué 20 personnes et fait 26 blessés, dont certains se trouvent dans un état critique. Un suspect, âgé de 21 ans, a été arrêté et placé en garde à vue.

• Après un samedi très chargé sur les routes, ce dimanche est classé orange dans le sens des départs sur l'ensemble du territoire et vert dans le sens des retours, sauf en Auvergne-Rhône-Alpes (orange).

Des heurts ont éclaté hier dans le centre de Nantes entre les forces de l'ordre et des manifestants venus dénoncer les violences policières et la mort de Steve Maia Caniço. Quarante-deux personnes ont été interpellées, a indiqué la préfecture de Loire-Atlantique, assurant qu'il n'y avait eu "aucun blessé grave".

Vous êtes à nouveau en ligne