Etats-Unis : un enfant de 14 ans candidat au poste de gouverneur du Vermont

Le site de campagne d\'Ethan Sonneborn, 14 ans, candidat à la primaire démocrate pour le poste de gouverneur de l\'Etat du Vermont, qui se tient le 14 août 2018.
Le site de campagne d'Ethan Sonneborn, 14 ans, candidat à la primaire démocrate pour le poste de gouverneur de l'Etat du Vermont, qui se tient le 14 août 2018. (ETHANSONNEBORN.COM)

Ethan Sonneborn est en lice pour la primaire désignant le candidat démocrate à ce poste, pour lequel il n'existe pas de limite d'âge.

Il n'a pas encore l'âge de voter pour lui-même. Mais un jeune garçon de 14 ans, Ethan Sonneborn, est candidat à la primaire démocrate pour le poste de gouverneur du Vermont, qui se tient mardi 14 août. Ce petit Etat de l'extrême nord-est des Etats-Unis ne fixe pas de limite d'âge pour occuper ce qui est pourtant la plus haute fonction de l'exécutif local.

Le jeune collégien remplit la seule condition requise : être installé dans le Vermont depuis au moins quatre ans. Lui y vit depuis sa naissance.

Si ses chances de l'emporter sont inexistantes, la candidature d'Ethan Sonneborn n'est pas une blague. Le jeune garçon a un programme, très à gauche, proche des idées du sénateur du Vermont Bernie Sanders, candidat démocrate contre Hillary Clinton à la présidentielle de 2016. Il a également participé, début août, à un débat contre ses trois rivaux, qui ont quatre à cinq fois son âge.

L'actuel gouverneur veut créer un âge minimum

"2018 est l'année durant laquelle des gens de toutes origines socio-économiques, qui n'ont pas le profil d'un politicien type, se présentent aux élections", estime Ethan Sonneborn, "et je pense que je fais partie" de ce mouvement.

Le républicain Phil Scott, actuel gouverneur du Vermont, n'est pas forcément convaincu. "Je pense que vous devriez au moins pouvoir avoir votre permis de conduire", que l'on peut obtenir à 16 ans, "au moment où vous devenez gouverneur", a-t-il estimé, plaidant pour l'instauration d'une limite d'âge.

Lors de l'élection du gouverneur, en novembre, l'opposition démocrate devrait plutôt être représentée par Christine Hallquist, qui deviendrait, en cas de succès, la première gouverneure transgenre de l'histoire des Etats-Unis.

Vous êtes à nouveau en ligne