États-Unis : un Boeing termine sa course dans un fleuve en Floride

Au lendemain d'un atterrissage qui aurait pu mal se terminer en Floride (États-Unis), France 2 revient sur cette nouvelle mésaventure du constructeur Boeing, qui n'a toutefois pas fait de victimes humaines.

La série noire semble se poursuivre pour Boeing. Vendredi 3 mai, un avion du constructeur américain a manqué son atterrissage sur une base navale de Floride, aux États-Unis. Au lendemain de cet atterrissage compliqué, l'image est toujours aussi incongrue : un avion plongé dans l'eau. Des barrages flottants l'entourent désormais. L'objectif ? Éviter que le kérosène ne s'échappe et pollue le fleuve de Floride dans lequel le Boeing a terminé.

Un véritable "miracle"

Vendredi soir, le Boeing de la compagnie Miami Air International, un vol affrété par l'armée américaine pour rapatrier du personnel militaire de Guantánamo (Cuba), s'est posé sur la base navale de Jacksonville (Floride, États-Unis). Le temps était orageux et il pleuvait. L'atterrissage s'est mal passé. L'avion est sorti de la piste et a fini sa course dans le fleuve. Heureusement, les secours sont intervenus très rapidement. 21 personnes, légèrement blessées, ont été conduites à l'hôpital. Mais au total, les 143 occupants de l'avion sont tous sains et saufs, même si deux chiens et un chat se trouvaient dans la soute désormais inondée. "Je pense que c'est un miracle", a confié le capitaine Michael Connor. Reste désormais à déterminer la cause de cette sortie de piste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne