Etats-Unis : tué dans le dos pour une infraction routière

FRANCEINFO

Un homme noir a été tué de 18 balles dans le dos à Los Angeles (États-Unis) le 31 août. Il tentait de fuir des policiers qui voulaient l’interpeller pour une infraction à vélo.

Dans les quartiers sud de Los Angeles (Etats-Unis), les manifestants réclament la fin des violences policières. "On est là pour honorer la mémoire Dijon Kizzee et sa famille", crie une manifestante. Cet Afro-Américain de 29 ans a été tué en pleine rue pour une infraction au Code de la route le 31 août par deux adjoints du shérif de Los Angeles.

Légitime défense ?

Selon le Los Angeles Times, Dijon Kizzee avait un casier judiciaire chargé. Il avait passé plus d’un an derrière les barreaux pour délit de fuite et possession d’arme à feu. La police de la ville californienne martèle que c’était un cas de légitime défense, car il avait une arme sur lui lors de son interpellation. "On veut que justice soit faite", demande toutefois une manifestante appartenant au mouvement Black Lives Matter. Cette nouvelle affaire vient aggraver les tensions entre une partie de la population américaine et la police. Les policiers de Los Angeles font l’objet d’une enquête du FBI. Dans le viseur, des société secrètes qui couvriraient les bavures policières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne