États-Unis : le retour des salaires XXL à Wall Street

France 2

À Wall Street, les traders ont gagné en moyenne un peu plus de 367 000 euros de salaire et de bonus en 2017, soit une hausse de 13%.

Plus riches aujourd'hui qu'avant la crise de 2008. À la bourse de New-York, les salaires des traders, des gérants de fortune et des banquiers d'affaires, n'ont jamais été aussi élevés. Pour ces professions, l'année dernière, le revenu moyen, salaire et bonus compris, a dépassé celui d'il y a 10 ans. De 400 000 dollars en 2007, il est passé à 422 500 dollars en 2017, soit 367 400 euros.

Les bonus ont progressé de 17%

Ces revenus en hausse sont liés aux excellents profits de la bourse américaine. L'économie, la croissance, se portent très bien, le chômage est à son plus bas niveau historique. À Wall Street, ce sont les bonus qui ont augmenté le plus. Ils représentent 40% de la rémunération totale des financiers. En 2017, ils ont progressé de 17%, la plus forte hausse depuis 10 ans. "Après la crise de 2008, la politique des bonus avait été encadrée par Barack Obama, Donald Trump a tout dérégulé. Il n'y a aujourd'hui plus aucune limite à Wall Street", conclut la journaliste de France 2 Agnès Vahramian, en direct de Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne