États-Unis : la police prise pour cible à Ferguson

FRANCE 2

À Ferguson (Missouri), un rassemblement pour dénoncer le racisme dans la ville mercredi 11 mars a mal tourné. Reportage de France 2.

Les pressions se succèdent à Ferguson  (Missouri) pour dénoncer le racisme des forces de l'ordre. Mercredi 11 mars, un rassemblement devant le siège de la police était organisé pour fêter la démission du chef de la police. Mais lorsque les dizaines de manifestants ont commencé à se disperser, trois coups de feu ont surgi. Devant le commissariat, deux policiers sont au sol. Pour les autorités, ils ont été visés. Quelques minutes après la fusillade, plusieurs manifestants ont été interpellés, mais les organisateurs assurent que les tireurs n'étaient pas parmi eux.

Des pratiques racistes

Les tensions ressurgissent après les violentes émeutes d'août 2014 après la mort d'un adolescent noire abattu par un policier blanc. Une enquête fédérale a mis en avant les pratiques racistes des autorités dans cette ville à majorité noire. Plusieurs responsables ont dû démissionner.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne