États-Unis : Joseph James DeAngelo arrêté après 40 ans de traque

France 2

Il a terrorisé la Californie (États-Unis). Baptisé le "tueur en série du Golden State", il aurait assassiné 12 personnes et violé une cinquantaine de femmes. Cela faisait 40 ans que les enquêteurs cherchaient à l'identifier et à le localiser. Il s'agit en fait d'un ancien policier.

Il était l'un des hommes les plus recherchés par la police américaine : Joseph James DeAngelo, 72 ans, pourrait bien être le "tueur du Golden State", soupçonné dans les années 70 et 80 de 12 meurtres et 45 viols commis en Californie (États-Unis). Après 40 ans de traque, DeAngelo a été arrêté hier, mercredi 25 avril, dans son pavillon d'une banlieue paisible de Sacramento. 

Au moins 12 victimes

C'est son ADN qui l'a confondu. "Nous avions commencé à le surveiller, et nous avons pu récupérer un échantillon d'ADN. Nous avons alors pu confirmer ce que nous pressentions déjà : nous avions notre homme", indique Scott Jones, shérif du Comté de Sacramento (Californie). Entre 1976 et 1986, le "tueur du Golden State" aurait fait au moins 12 victimes. Des femmes, mais aussi des couples. Il pénétrait la nuit par effraction dans leur logement et leur infligeait des sévices particulièrement sadiques. Cet ancien policier a-t-il profité de ses fonctions pour échapper aux enquêteurs pendant plus de 40 ans ? C'est l'une des pistes explorées aujourd'hui par la police. Joseph DeAngelo a été placé en détention : les chefs d'accusation de meurtre et viol ont été retenus contre lui dans plusieurs comtés de Californie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne