États-Unis : des activistes pro-armes font une démonstration de force dans le Kentucky

France 2

Aux États-Unis, alors que la campagne pour la présidentielle approche, un groupe d'activistes pro-armes a fait une démonstration de force dans un bâtiment public du Kentucky.

Des armes dans un parlement américain. Une vingtaine de militants entrent dans l'assemblée contre un projet de la minorité démocrate du Kentucky (États-Unis) pour contrôler leurs armes. Des chargeurs en bandoulière pour impressionner, des cagoules. Certains ne veulent pas être reconnus, d'autres s'adressent directement aux élus. Pour cette mise en scène, ces militants sont entrés légalement en contournant le détecteur de métaux. Dans la liste des objets interdits, il y a les parapluies, mais pas les armes lourdes.

Un sujet qui divise le pays

À l'extérieur du bâtiment, des élus républicains sont venus brandir leur pistolet en soutien. Mais, pourquoi porter un fusil d'assaut ? "La constitution me garantit le port d'armes, je n'ai pas à me justifier, c'est mon droit", déclare l'un des participants. Ces dernières semaines, ces démonstrations de force se multiplient dans toute l'Amérique partout où des élus proposent de nouvelles lois de contrôle des armes, un sujet qui divise le pays. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne