États-Unis : colère après la mort d'un jeune homme noir

FRANCE 3

Aux États-Unis, la colère et l'indignation dominent après la mort de Stephon Clark. Ce jeune homme noir a été abattu par des policiers qui le croyaient armé. Ces obsèques ont eu lieu ce jeudi 29 mars.

Un chant s'élève devant le cercueil de Stephon Clark, un jeune homme noir abattu par la police le 18 mars dernier à Sacramento (États-Unis), avant le cri de colère de son frère. "Les chrétiens ne se sont jamais intéressés à nous. Personne n'en a rien à faire des noirs", plaide Sevante Clark, le frère du défunt, avant de tomber dans les bras du révérend Al Sharpton, figure des droits civiques dans le pays.

Des images choquantes

"Nous ne pouvons pas comprendre pourquoi un jeune homme qui n'était pas armé a pu être la cible de 20 tirs et être tué dans le jardin de sa grand-mère, à deux pas de là où elle dormait", a déclaré ce dernier. Stephon Clark était le père de deux enfants et avait 22 ans. Les images de sa mort ont choqué : on y voit les policiers poursuivre l'homme jusque dans son jardin et lui tirer dessus. Les policiers ont expliqué qu'il correspondait au signalement d'un suspect. Stephon Clark n'avait qu'un smartphone dans la main.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne