EN IMAGES. Effeuillage de Lady Gaga, robe-chandelier, illusions d'optique... Les tenues les plus folles du gala du Met à New York

L'événement mondain de l'année aux Etats-Unis, organisé au Metropolitan Museum of Art (Met), à New York, était placé lundi soir sous le thème du "Camp", objet d'une exposition. Une édition marquée par des tenues particulièrement extravagantes. 

Chaque année, il est le lieu de toutes les extravagances. Le gala du Metropolitan Museum of Art (Met), à New York (Etats-Unis), a rassemblé de nombreuses célébrités et bon nombre de tenues improbables, lundi 6 mai dans la soirée.

L'événement mondain de l'année aux Etats-Unis était placé sous le thème du "Camp", objet d'une exposition en ce moment au Metropolitan Museum of Art. Il s'agit d'une culture de l'outrance, de l'humour et de la défiance, qui s'est structurée sous l'influence de la communauté homosexuelle aux XIXe et XXe siècles. 

Des quatre tenues successives de Lady Gaga à la robe-chandelier de Katy Perry, en passant par l'impressionnant chapeau de Céline Dion, les invités se sont surpassés cette année. Retour en images sur cette édition qui fera date.

111
Arrivée juste après la grande prêtresse du gala, Anna Wintour, la chanteuse et comédienne Lady Gaga a défilé avec non pas une, ni deux, mais quatre tenues différentes. Dont cette immense robe rose.  MARIO ANZUONI / REUTERS
211
Place ensuite à cette robe noire asymétrique pour la star américaine, acclamée par la foule sur les marches du Metropolitan Museum of Art, à New York.  ANDREW KELLY / REUTERS
311
Réputée pour ses tenues toujours plus étonnantes, Lady Gaga portait ces quatre tenues les unes sur les autres. Elle a terminé son défilé en sous-vêtements noirs et dentelle.  MARIO ANZUONI / REUTERS
411
Autre star particulièrement remarquée sur les marches du Met, le 6 mai 2019 : la chanteuse Katy Perry, avec une robe en forme de chandelier... véritablement illuminée par des ampoules.  CHARLES SYKES / AP / SIPA
511
Les hommes se sont également surpassés pour cette nouvelle édition du gala, placée sous le thème de l'humour et de l'outrance. Le comédien, chanteur et réalisateur Jared Leto est arrivé sur les marches du musée... une reproduction à l'identique de sa tête à la main.  MARIO ANZUONI / REUTERS
611
Le "Camp", version Ezra Miller. Le jeune acteur et musicien américain, âgé de 26 ans, est arrivé vêtu d'une robe et d'un bustier en perles de Riccardo Tisci pour Burberry, mais surtout avec une impressionnante illusion d'optique en guise de maquillage.  ANDREW KELLY / REUTERS
711
Une entrée sur scène plus que royale. Le chanteur et acteur de Pose, Billy Porter, a défilé porté par pas moins de six hommes, vêtu d'une tenue intégralement dorée.   EVAN AGOSTINI / AP / SIPA
811
Une fois sur les marches du Met, Billy Porter n'a pas hésité à dévoiler l'ensemble de sa tenue face aux photographes. Du doré, et rien que du doré, de la tête aux pieds.  CHARLES SYKES / AP / SIPA
911
Elle tient sans doute le record de la robe la plus imposante de la soirée. La rappeuse Cardi B portait une (très) longue robe rouge. Cette tenue signée Thom Browne serait, selon certains observateurs, une ode aux règles.  ANDREW KELLY / REUTERS
1011
La tenue de Céline Dion a elle aussi été très remarquée, le 6 mai 2019, à l'entrée du Metropolitan Museum of Art de New York. Son choix : une robe à sequins et une coiffure faite de plumes, particulièrement impressionnante.  ANGELA WEISS / AFP
1111
Le journaliste de mode Hamish Bowles, rédacteur en chef européen du magazine Vogue, s'est imposé sur les marches du Met avec cette tenue particulièrement originale, de toutes les couleurs. Elle est signée Maison Margiela Artisanal et créé par John Galliano.  ANDREW KELLY / REUTERS
Vous êtes à nouveau en ligne