En Floride, une "marée rouge" décime les dauphins, les tortues et les poissons

Des poissons échoués sur une plage à Sanibel, en Floride, tués par une \"marée rouge\", le 1er août 2018. 
Des poissons échoués sur une plage à Sanibel, en Floride, tués par une "marée rouge", le 1er août 2018.  (JOE RAEDLE / AFP)

Ce phénomène est provoqué par un micro-organisme présent naturellement dans l'eau, mais particulièrement dangereux pour la faune depuis quelques semaines.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une plaie qui s'abat sur la Floride depuis quelques semaines : une "marée rouge" noircit l'eau de mer et tue dauphins, tortues marines et poissons à un rythme effréné. Ce phénomène est naturel, mais tellement intense cette année que le gouverneur de Floride a décrété l'état d'urgence, lundi 13 août.

En août, plus de 100 tonnes d'animaux marins ont été ramassées sur des plages autour de la ville de Sarasota, sur la côte ouest de l'Etat. Depuis le 7 août, 12 dauphins se sont échoués sur le rivage du comté, tous morts, un bilan équivalent à celui d'une année entière en temps normal.

Un requin-baleine échoué sur une plage à Sanibel, en Floride, le 22 juillet 2018, et probablement tué par la \"marée rouge\" selon la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission.
Un requin-baleine échoué sur une plage à Sanibel, en Floride, le 22 juillet 2018, et probablement tué par la "marée rouge" selon la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission. (REUTERS)

Les touristes fuient les mauvaises odeurs

La "marée rouge" est un phénomène naturel provoqué par le karenia brevis, un organisme unicellulaire microscopique surtout présent dans le golfe du Mexique. Il relâche une neurotoxine puissante pouvant se propager dans l'air, causant migraines, toux et crises d'asthme chez l'homme, et plus dangereux encore chez les animaux. Il est présent toute l'année dans l'eau en faible quantité mais, quand il se multiplie, ses effets sont dévastateurs.

L\'eau de mer noircie par un phénomène naturel appelé \"marée rouge\", le 1er août 2018, sur une plage à Sanibel en Floride.
L'eau de mer noircie par un phénomène naturel appelé "marée rouge", le 1er août 2018, sur une plage à Sanibel en Floride. (JOE RAEDLE / AFP)

Le phénomène qui touche actuellement la Floride a débuté en octobre 2017, mais il s'est largement accentué ces dernières semaines. Selon des experts, l'agriculture industrielle et un mauvais traitement des déchets peuvent le favoriser.

Il a aussi des conséquences économiques. Normalement très prisées des touristes, les plages de la côté ouest de la Floride, aujourd'hui désertes, sont empestées par une odeur nauséabonde.

Vous êtes à nouveau en ligne