Elizabeth Holmes, jeune milliardaire accusée d’escroquerie

BRUT

En mars 2018, le gendarme boursier américain a accusé la jeune milliardaire Elizabeth Holmes et sa start-up Theranos de fraudes massives.

En 2003, à 19 ans, Elizabeth Holmes fonde Theranos, une start-up de la Silicon Valley qui promet de révolutionner les analyses sanguines en les rendant plus rapides et moins chères. Theranos permettrait de réaliser 370 analyses différentes à l’aide d’une seule goutte de sang.

La nouvelle Steve Jobs

Aux États-Unis, où le marché des analyses de sang représente 80 milliards de dollars par an, l’entreprise séduit les investisseurs. En 2014, la start-up est évaluée à 9 milliards de dollars. Actionnaire majoritaire, Elizabeth Holmes détient 3,6 milliards de dollars. Elle est alors la plus jeune milliardaire à ne pas avoir hérité de sa fortune.

Elle devient une star. Surnommée "la prochaine Steve Jobs", elle fait la couverture de Forbes, Fortune ou Bloomberg Businessweek. En 2015, le magazine Time la classe dans les 100 personnalités les plus influentes au monde.

Trop beau pour être vrai

Mais fin 2015, le Wall Street Journal puis le ministère de la Santé mettent en doute la fiabilité scientifique de Theranos. Elizabeth Holmes se défend alors : "C’est ce qui arrive quand vous travaillez pour changer les choses. D’abord ils pensent que vous êtes folle, puis ils vous combattent jusqu’à vous changiez le monde."

En mars 2018, c’est le SEC, le gendarme de la bourse américaine, qui l’accuse de fraudes massives. Elle est accusée d’avoir levé 700 millions de dollars sur des mensonges, notamment à l’aide de faux rapports pharmaceutiques, de fausses démonstrations et de faux biens financiers. Le chiffre d’affaires de 100 millions de dollars annoncé en 2014 serait en fait seulement de 100 000 dollars.

Après avoir signé avec la SEC un accord amiable, Elizabeth Holmes devra payer 500 000 dollars d’amende, céder le contrôle de son entreprise et ne pourra plus diriger une entreprise cotée pendant 10 ans. D'autres poursuites judiciaires pourront suivre.

Vous êtes à nouveau en ligne