REPLAY. Regardez en intégralité l'audition de l'ancien patron du FBI sur Donald Trump et la Russie

PBS NEWSHOUR

Le président des Etats-Unis aurait demandé à James Comey de mettre fin aux enquêtes sur les liens de son ancien conseiller à la sécurité nationale, Michael Flynn, avec la Russie.

L’ancien directeur du FBI témoigne, jeudi 8 juin, devant la commission du Renseignement du Sénat américain. James Comey a dénoncé des "mensonges" de la Maison Blanche, mais a assuré que Donald Trump ne lui a pas demandé "d'arrêter" l'enquête sur l'ingérence russe aux Etats-Unis. Une audition à voir et à commenter à partir de 16 heures sur notre site franceinfo.fr.

Un témoignage crucial. Cette audition est l'une des plus importantes organisées par le Congrès américain depuis des années. Elle pourrait avoir des conséquences pour la présidence Trump, empoisonnée depuis son investiture, le 20 janvier, par des soupçons de collusion entre des membres de son entourage et des responsables russes.

Pas de demande précise... "Directeur Comey, est-ce que le président, à un quelconque moment, vous a demandé d'arrêter l'enquête du FBI sur l'ingérence russe dans l'élection américaine de 2016 ?", a interrogé Richard Burr, le président de la commission. "Non", a répondu James Comey, qui témoigne sur les interventions du président américain dans l'enquête russe. Il a écarté d'un même "non" une telle demande émanant d'un "individu de l'administration" Trump.

 ... mais des demandes "très dérangeantes". Toutefois, James Comey a jugé que les demandes de Donald Trump à son égard étaient "très dérangeantes" mais que ce n'était pas son rôle de déterminer si le président américain avait fait entrave à la justice. L'ancien directeur du FBI a accusé l'administration de Donald Trump, qui l'a limogé début mai, de l'avoir "diffamé", ainsi que la police fédérale. "Ce sont des mensonges purs et simples", a-t-il déclaré lors d'une audition au Congrès.

Vous êtes à nouveau en ligne