Deux hommes s'évadent d'une prison de haute sécurité aux Etats-Unis

Les autorités américaines ont alncé une chasse à l\'homme après l\'évasion de deux détenus de la prison de haute sécurité de Clinton à Dannemora (New York), samedi 6 juin 2015.
Les autorités américaines ont alncé une chasse à l'homme après l'évasion de deux détenus de la prison de haute sécurité de Clinton à Dannemora (New York), samedi 6 juin 2015. (GABE DICKENS /AP /SIPA)

Les deux détenus, condamnés pour meurtre, ont creusé des trous dans les murs de leurs cellules.

Un scénario à la Prison Break. Deux détenus, l'un condamné à la prison à perpétuité et l'autre à 25 ans pour meurtre, sont parvenus à s'évader de la prison la mieux gardée de l'Etat de New York aux Etats Unis, ont annoncé les autorités samedi 6 juin. Sans cliché, ils ont tout simplement creusé des trous dans les murs de leurs cellules pour se faire la belle. 

"Il s'agit de deux individus dangereux, l'un était incarcéré pour avoir tué un shérif", a annoncé le gouverneur de l'Etat de New Yor, Andrew Cuomo au centre pénitentière Clinton à Dannemora. Richard Matt, 48 ans, était incarcéré pour le meurtre d'un shérif assistant, et David Sweat, 34 ans, pour avoir enlevé un homme et l'avoir battu à mort.

Chasse à l'homme

Une véritable chasse à l'homme a été lancée depuis avec plus de 200 policiers soutenus par des unités spécialisées et des hélicoptères. Les deux hommes avaient fait croire aux geôliers qu'ils étaient couchés dans leur lit avec des vêtements rembourés. L'alerte n'a été donnée qu'à l'aube lorsque les gardiens ont découvert la supercherie.

Selon Andrew Cuomo, personne n'a jamais réussi à s'évader de cette partie sous très haute surveillance de la prison qui est en service depuis 1845 et héberge quelque 3 000 détenus. Les autorités n'ont pas pu encore établir si les deux hommes avaient bénéficié d'aides ou de complices pour leur évasion.

Vous êtes à nouveau en ligne