Décret anti-immigration de Trump

Donald Trump a signé, vendredi 27 janvier, un décret interdisant l'entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays majoritairement musulmans (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen). 

Entré en vigueur immédiatement, il a eu des répercussions dans de nombreux aéroports où des dizaines de personnes, étudiants, touristes, détenteurs de "carte verte" ont été empêchés de prendre leur vol à destination des Etats-Unis. D'autres personnes ont été bloquées à leur arrivée dans le pays. 

Samedi, Des milliers d'Américains ont manifesté devant l'aéroport JFK de New York, protestant contre la mesure. De nombres responsables internationaux ont dénoncé le décret. 

Une juge fédérale de Brooklyn a suspendu, samedi, l'expulsion de voyageurs retenus à l'aéroport et détenteurs d'un visa. 
plus
Des enfants migrants dans un centre de Mc Allen, au Texas (Etats-Unis), le 17 juin 2018, sur une photo des douanes américaines. 

États-Unis : pour décourager les migrants, Donald Trump veut rendre la rétention d'enfants illimitée

Les locaux de Google à Londres, le 18 janvier 2019.

Des employés de Google refusent de travailler pour les services de l'immigration américains

Le président Donald Trump à Washington, le 12 avril 2019.

Donald Trump menace d'envoyer des clandestins dans des "villes sanctuaires" dirigées par les démocrates

Donald Trump à la Maison Blanche, le 12 février 2019, à Washington.

Donald Trump a déclaré l'urgence nationale pour construire son mur à la frontière mexicaine

Des migrants en provenance d\'Amérique centrale tentent de passer la frontière, le 25 novembre 2018, entre Tijuana (Mexique) et San Diego (Etats-Unis).

À la frontière entre le Mexique et les États-Unis, un nuage de gaz lacrymogène pour repousser les migrants

Cindy et sa fille ont quitté le Salvador pour une vie meilleure aux États-Unis. Mais le rêve américain est devenu un cauchemar sur place.

Etats-Unis : le cauchemar de la petite Alisson et sa mère

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, lors d\'un meeting dans le Missouri, le 5 novembre 2018.

Donald Trump saisit la Cour suprême pour supprimer le programme des "Dreamers"

Des douzaines de femmes et leurs enfants en provenance du Honduras dans le centre de rétention de McAllen au Texas (Etats-Unis), le 22 juin 2018.

États-Unis : impossibles retrouvailles pour les familles de migrants

Des douzaines de femmes et leurs enfants en provenance du Honduras dans le centre de rétention de McAllen au Texas (Etats-Unis), le 22 juin 2018.

Etats-Unis : 459 enfants honduriens séparés de leurs parents

Aux Etats-Unis, depuis le mois d\'avril, plus de 2 300 mineurs ont été séparés de leur famille à la frontière avec le Mexique. Mais à en croire Donald Trump : c\'est la faute des démocrates.

Désintox. Non, la séparation des parents et des enfants migrants à la frontière du Mexique n'est pas du fait des démocrates

Mini-sommet européen sur les migrations : "Il y a une sorte de fuite en avant"

Cedella Roman, âgée de 19 ans, a passé deux semaines en centre de détention aux États-Unis

Frontières : le cauchemar d’une Française aux États-Unis

Cedella Roman

Etats-Unis : une Française emprisonnée pour un jogging

La Première dame américaine Melania Trump s\'est rendue dans un centre pour enfants à la frontière avec le Mexique, le 21 juin 2018.

Melania Trump : polémique autour de sa veste lors de sa visite aux enfants migrants

La Première dame américaine Melania Trump s\'est rendue dans un centre pour enfants à la frontière avec le Mexique, le 21 juin 2018.

États-Unis : la tenue de Melania Trump fait polémique

La Première dame américaine Melania Trump s\'est rendue dans un centre pour enfants à la frontière avec le Mexique, le 21 juin 2018.

En visite à la frontière avec le Mexique, Melania Trump porte une veste où il est écrit : "Je m'en fiche complètement"

Les agents de contrôle des frontières examinent les papuers de migrants à McAllen au Texas (Etats-unis), le 12 juin 2018.

Migrants : le Pentagone chargé d'héberger 20 000 enfants non-accompagnés

La Première dame américaine Melania Trump assiste à une réunion du service social à McAlen au Texas (Etats-Unis), le 21 juin 2018.

En pleine crise, Donald Trump annonce que sa femme Melania est à la frontière avec le Mexique

Le président américain, Donald Trump, lors de la signature du décret mettant fin à la séparation des familles de migrants à la frontière avec le Mexique, le 20 juin 2018.

Migrants : la volte-face de Donald Trump

Une petite fille hondurienne de 2 ans, en pleurs alors que sa mère est fouillée par les patrouilles de sécurité aux frontières, à McAllen, au Texas, le 12 juin 2018. 

Séparation des familles de migrants : la pression a fait craquer Donald Trump

Une mère et sa fille de 2 ans, en provenance du Honduras, arrêtées près de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, à McAllen, au Texas, le 12 juin 2018. 

VIDEO. "Je veux que ma tatie vienne" : le déchirant enregistrement d'enfants de migrants séparés de leurs parents aux Etats-Unis

Une petite fille hondurienne de 2 ans, en pleurs alors que sa mère est fouillée par les patrouilles de sécurité aux frontières, à McAllen, au Texas, le 12 juin 2018. 

Migrants aux États-Unis : Donald Trump renonce à séparer les familles

Donald Trump a annoncé sa politique \"tolérance-zéro\"  contre l\'immigration clandestine à la frontière du Mexique.

États-Unis : Donald Trump renonce à la séparation des familles de migrants

mexique bestia

Mexique : des migrants à bord du train de l'enfer

migrants usa

États-Unis : la polémique sur les familles de migrants séparées enfle

États-Unis : pourquoi Donald Trump quitte-t-il les accords de Paris ?

Donald Trump : une approche binaire du marchandage

Donald Trump à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 9 avril 2018.

Donald Trump lève l'interdiction de voyage aux Etats-Unis pour les Tchadiens

La caravane a d’ailleurs renoncé à son objectif initial d’atteindre la frontière américaine, débordée par son succès cette année.

Au Mexique, une caravane de migrants provenant d’Amérique centrale suscite l’énervement de Donald Trump

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 29 janvier 2018 à Washington (Etats-Unis).

Les Etats-Unis lèvent l'interdiction visant les réfugiés de 11 pays

Donald Trump lors de la signature d\'un texte de loi, le 10 janvier 2018, dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).

États-Unis : l'administration paralysée

12345

Vous êtes à nouveau en ligne