Cuba : hymne américain et poignée de main historiques à La Havane

France 3

Barack Obama entame le deuxième jour de sa visite historique à Cuba, une première depuis 88 ans pour un président américain. Obama veut rendre irréversible le dégel entre les deux pays. Raul Castro plaide à nouveau pour la suppression de l'embargo.

C'est l'un des temps forts de ce lundi 21 mars, jour historique à Cuba : l'hymne américain qui résonne dans le palais de la Révolution, symbole de la lutte contre l'impérialisme des États-Unis puis vient cette poignée de main, longue  et chaleureuse, entre les deux présidents qui se rencontrent pour la 3e fois seulement.

Historique aussi, cette conférence de presse commune en ce 2e jour de visite de Barack Obama. "De plus en plus d'Américains viennent à Cuba. Des entrepreneurs, des écoles, des associations religieuses forgent de nouveaux partenariats. De toute ma vie, je n'ai jamais vu ça", a notamment affirmé le président américain.

Castro réclame la fin du blocus

L'heure est certes au dégel, mais pas encore à la normalisation. Le leader cubain Raul Castro continue de réclamer la fin de l'embargo en vigueur depuis 1962 : "Il est essentiel d'y mettre fin. Les dernières mesures sont positives, mais insuffisantes".

Sur ce point, Obama a peu de marge de manoeuvre. Le Congrès, à majorité républicaine, refuse de lever le blocus. En attendant, il poursuit sa visite en famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne