Cuba/États-Unis : plus de 50 ans de crise

France 3

Retour sur plus d'un demi-siècle de tensions entre les deux pays qui s'apprêtent à engager un rapprochement historique pour un conflit emblématique de la guerre froide.

C'est l'une de ses dernières apparitions. Très malade, Fidel Castro ne dirige plus Cuba depuis huit ans mais aujourd'hui encore, il est celui qui représente le mieux un demi-siècle de tensions avec les États-Unis.

Le bras de fer débute à la Révolution cubaine en 1959. Fidel Castro est alors un jeune militaire quand il accède au pouvoir. Avec une poignée d'hommes, il renverse le dictateur Batista, allié des Américains. Fidel Castro embrasse Nikita Khrouchtchev et devient l'allié de l'Union soviétique. Les Américains imposent alors un embargo à Cuba. Castro leur répond par une devise : "La patrie ou la mort !"

Réchauffement depuis 2013

C'est le début d'une longue série de crises entre les deux pays : la baie des cochons en 1961 ou la crise des missiles nucléaires en 1962. Les années 70-80 marquent le début d'une longue guerre froide. Le régime castriste résiste malgré l'effondrement du bloc soviétique. Des dizaines de milliers de Cubains rejoignent les États-Unis sur des radeaux de fortune. Cuba s'enfonce dans la crise. Isolé, Fidel Castro dénonce l'impérialisme américain. Les relations entre les deux pays restent au point mort jusqu'aux obsèques de Nelson Mandela en 2013 et la poignée de main entre Barack Obama et Raul Castro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne