Corée du Nord: nouveau tir de missile d'une ampleur inédite

FRANCE 3

Pyongyang a affirmé mercredi être devenu un État nucléaire avec ce nouveau tir de missile, capable de fapper n'importe où aux États-Unis. Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir en urgence.

C'est le premier tir nord-coréen depuis le 15 septembre. Selon Pyongyang, le missile tiré dans la nuit de mardi à mercredi a atteint 4 400 km d'altitude. Pour le dirigeant nord-coréen, le pays est devenu un État nucléaire. Le "missile intercontinental est équipé d'une ogive lourde capable de frapper la totalité du continent américain", a fait savoir la télévision d'État. "Ce que je peux vous dire, c'est qu'on va s'en occuper", a réagi Donald Trump depuis la Maison Blanche.

L'inquiétude de Séoul et Tokyo

La semaine dernière, les États-Unis ont réinscrit la Corée du Nord sur la liste des États soutenant le terrorisme. Mais dans la région asiatique, la peur grandit. A Séoul, on se dit inquiet de vivre dans un tel climat. Au Japon, où le missile s'est abimé au large des côtes, on est également nerveux. Le Premier ministre Shinzo Abe dénonce un acte violent et affirme qu'il mettra la "pression maximale" sur la Corée du Nord. Tokyo a fait appel au Conseil de sécurité des Nations-Unies, une réunion est prévue mercredi dans la soirée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne