VIDEO. Sportifs, activistes, musiciens… Ces jeunes qui veulent rendre le monde meilleur

BRUT

Malgré leur jeune âge, ils parviennent à défendre les causes qui les animent. Voici cinq jeunes qui veulent changer les choses.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Anuna de Wever 

À 17 ans, Anuna de Wever est une des cheffes de file des "grèves scolaires pour le climat" en Belgique. Ces manifestations ont réuni des milliers de jeunes prêts à sécher les cours pour dénoncer l'inaction des politiques face aux questions environnementales. "Je tiens vraiment à dire aux jeunes, aujourd'hui, qu'il est primordial qu'on lutte tous pour avoir une meilleure politique en matière de climat", précise Anuna. 

Uèle Lamore 

Avec sa baguette, elle dirige toute une troupe de musiciens talentueux. Uèle Lamore est cheffe d'orchestre et souhaite que sa profession ne soit pas réservée qu'aux hommes. "J'espère que dans 20-30 ans, ce sera la norme de voir des femmes cheffes d'orchestre", explique-t-elle. Sur les 60 chefs d'orchestre en France, une vingtaine seulement sont des femmes. 

Billy Monger 

Billy Monger a perdu ses deux jambes à la suite d'un accident lors du championnat britannique de F4. Mais le jeune homme de 19 ans n'a pas perdu espoir puisqu'il a repris la course un an seulement après son amputation. "Ce n'est que le début, je veux continuer, je dois continuer à progresser et gagner des courses", insiste le sportif courageux. 

Havana Chapman 

"Si quelqu'un essaye de vous faire taire avec des mots, faites-le taire grâce à vos magnifiques actions." Tels sont les mots de Havana Chapman. À seulement 8 ans, cette jeune Américaine milite contre les armes à feu dans son pays depuis l'assassinat de son cousin. Celui-ci a été tué sur le chemin de l'école. Aujourd'hui, Havana Chapman encourage tous les partisans à sa cause à venir manifester. 

Alyssa Carson 

Alyssa Carson pourrait être la première humaine à marcher sur la planète Mars lors du premier voyage prévu à l'horizon 2033. Cette Américaine de 18 ans a même commencé sa formation auprès de la Nasa. "Je pense qu'il est important que les jeunes enfants sachent qu'ils peuvent suivre tous leurs rêves et qu'ils peuvent décider très jeunes de ce qu'ils veulent faire plus tard", défend la future astronaute.

Vous êtes à nouveau en ligne