VIDEO. États-unis : À seulement 8 ans, elle se bat contre l'utilisation des armes à feu

BRUT

Touchée par l'assassinat de son cousin, Havana Chapman-Edwards encourage tous les jeunes à comprendre l'importance du contrôle des armes.

"Je suis allée dans 26 pays mais le seul pays où je ne me sens pas en sécurité, c'est ici, aux États-Unis", déplore Havana Chapman-Edwards lors d'un discours. À seulement 8 ans, la jeune Américaine a fait le choix de militer pour le contrôle des armes à feu. C'est l'assassinat de son cousin Tony qui a décidé la jeune fille à mener ce combat. Alors qu'il marchait sur le chemin de l'école, l'adolescent de 17 ans a été tué par balles. "J'espère que vous vous souviendrez de Tony lorsque vous voterez pour vos représentants", tonne-t-elle.

Une porte-parole pour les jeunes Américains

Le débat sur le port d'armes ne finit pas de remuer la société américaine. En mars 2018, des centaines de milliers de manifestants, majoritairement des jeunes, s'étaient mobilisés dans les rues de Washington après la fusillade qui avait éclaté dans le lycée de Parkland en Floride un mois plus tôt.  

Seule étudiante de son école dans le cortège, Havana Chapman-Edwards voudrait que tous les jeunes prennent conscience de l'importance des enjeux liés au port d'armes. 

"Si quelqu'un essaie de vous faire taire avec des mots, faites-le taire grâce à vos magnifiques actions", scande la jeune militante.

En 2018, 14 642 personnes ont été tuées par armes à feu aux États-Unis. 

Vous êtes à nouveau en ligne