Une imprimante 3D pour faire des armes

FRANCEINFO

Le ministère de la Justice américain a donné l'autorisation à Cody Wilson de diffuser des plans d'armes sur son site, afin que les citoyens américains puissent les imprimer en 3D.  

En plastique et imprimé en 3D, ce pistolet n'a rien d'un jouet : il tire à balles réelles. Cody Wilson crée le "liberator", un pistolet imprimé en 3D. Cet américain se définit comme "homme de gauche à tendance anarchiste". Il pense que pour faire la révolution, le peuple doit pouvoir s'armer librement : "Si vous avez un ordinateur, vous pouvez avoir une arme. Une balle suffit pour tuer".

100 000 téléchargements en deux jours

Téléchargeables sur internet, les plans du pistolet ont battu tous les records, puisqu'ils ont été téléchargés 100 000 fois en deux jours. N'importe qui peut alors imprimer une arme, sans contrôle, ni vérification. Autre point noir : l'arme en plastique est indétectable. Le gouvernement Obama intervient, supprime les plans et interdit leur diffusion. Mais en 2015, Cody Wilson attaque le gouvernement pour l'avoir privé de ses droits fondamentaux : la liberté de diffuser l'information et de porter des armes. En 2018, le ministère de la Justice américain lui donne raison et l'autorise à diffuser les plans des armes sur son site, à partir du 1er aout... Le 31 juillet, la justice américaine suspend temporairement cette décision.

Vous êtes à nouveau en ligne