New York : un attentat minutieusement préparé

FRANCE 2

Après l'attaque terroriste survenue à New York, mardi 31 octobre, la préméditation du geste de Sayfullo Saipov ne fait plus aucun doute.

Une heure avant son crime, mardi 31 octobre, Sayfullo Saipov est sur le parking du magasin où il a loué sa camionnette. Le terroriste de Manhattan dit avoir choisi ce mode opératoire pour faire un maximum de victimes. Ce sont les mots que l'Ouzbek de 29 ans a prononcés, mercredi 1er novembre, devant le juge qui l'a inculpé pour terrorisme. En fauteuil roulant, car blessé par la police, il affirme avoir été inspiré par l'État islamique. Et avoir bien préparé son crime.

Une attaque pas encore revendiquée

Le 31 octobre, une date que le terroriste n'a pas choisi au hasard. Il pensait que les rues de New York seraient particulièrement bondées ce jour-là. Il comptait même poursuivre sa course jusqu'au pont de Brooklyn. Interrogé par les enquêteurs depuis son lit d'hôpital, il se dit satisfait de son passage à l'acte qu'il envisageait depuis un an. Il a même demandé qu'un drapeau de l'État islamique soit accroché dans sa chambre. Dans son téléphone et son appartement du New Jersey, longuement fouillé mercredi, la police a retrouvé 90 vidéos et des milliers de photos d'exactions commises par Daech. L'organisation terroriste n'a pour l'instant pas revendiqué l'attaque, mais Sayfullo Saipov a suivi leurs conseils à la lettre pour commettre l'attentat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne