DIRECT. Attentat de New York : Trump réclame la peine de mort pour son auteur

Donald Trump, le 1er novembre 2017, à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis).
Donald Trump, le 1er novembre 2017, à la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis). (MAXPPP)

L'homme qui a fauché passants et cyclistes à Manhattan a revendiqué son appartenance au groupe Etat islamique et déclaré aux enquêteurs être "satisfait" de son acte, a indiqué mercredi soir le parquet fédéral, qui l'a inculpé pour terrorisme.

Donald Trump réclame, jeudi 2 novembre, sur son compte Twitter que l'auteur de l'attentat de New York, qui a fait huit morts, se voit infliger la peine de mort. "Le terroriste de NYC [New York city] était satisfait et a demandé que le drapeau de l'EI soit accroché dans sa chambre d'hôpital. Il a tué huit personnes et en a grièvement blessé 12. IL DEVRAIT ETRE CONDAMNE A MORT !", a écrit le président américain sur Twitter. Le président américain avait déjà évoqué la possibilité d'envoyer Sayfullo Saipov - un Ouzbek de 29 ans arrivé aux Etats-Unis en 2010 - à Guantanamo, la base américaine à Cuba qui sert de centre de détention controversé aux individus accusés d'avoir participé à des entreprises jihadistes.

L'auteur "satisfait" de son acte. Auteur présumé de l'attentat de New York mardi, Sayfullo Saipov, blessé lors de son arrestation et hospitalisé depuis, a déclaré aux enquêteurs être "satisfait" de son acte et demandé que soit déployé dans sa chambre d'hôpital le drapeau noir du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Saipov a reconnu être l'auteur des écrits en arabe mentionnant l'EI retrouvés à proximité du camion par les enquêteurs. 

Il pourrait risquer la peine de mort. Inculpté pour terrorisme, il est déjà cité pour deux chefs d'inculpation fédérale - violence et destruction de véhicules et soutien à une organisation terroriste étrangère -, qui l'exposent à la prison à perpétuité. Le procureur de Manhattan, Joon Kim, a même évoqué une procédure qui permettrait de requérir la peine de mort.

 Une préparation longueInspiré par de nombreuses images de propagande de l'EI retrouvées dans ses deux téléphones portables, il préparait son attaque "depuis un an environ" et s'était décidé pour une attaque au camion-bélier il y a deux mois, indique la plainte du procureur. Il a précisé avoir loué un camion le 22 octobre pour s'entraîner, et choisi le jour d'Halloween "pour être sûr qu'il y aurait beaucoup de gens dans les rues", ajoute la plainte.

12h18 : Bonjour à toutes et à tous, ravi de vous retrouver pour suivre avec vous l'actualité de l'après-midi. Pour commencer sur une belle note, voici un live du groupe néo-zélandais French For Rabbits, qui vient d'achever une tournée européenne.




(FRENCHFORRABBITS / YOUTUBE)

12h08 : Il est temps pour moi de vous quitter, mais je vous laisse avec Yann Thompson, qui vous fera suivre l'actualité de cet après-midi. Bonne journée à tous !




12h03 : "Sur le plan de la santé environnementale, c'est très décevant. Je ne suis pas sûre qu'il se rende compte de la gravité de la situation sur le plan climatique."


Corinne Lepage, qui avait soutenu la candidature d'Emmanuel Macron, juge durement le président de la République sur les questions environnementales. Invitée de franceinfo, elle a estimé que ce n'était pas "la tasse de thé" de ce dernier.

11h42 : En revanche, l'Audience nationale, haute cour spécialisée dans les affaires sensibles, auditionne comme prévu des membres du gouvernement catalan destitué.

11h40 : La présidente du Parlement catalan et cinq autres membres de son bureau ont vu leur audience devant la justice espagnole ajournée au 9 novembre, à la demande de leurs avocats qui demandaient plus de temps pour préparer leur défense. Le juge de la Cour suprême espagnole pourrait les inculper pour sédition et rébellion.

11h37 : Cet été, franceinfo s'était penché sur le sujet du congé paternité, interrogeant la secrétaire générale du conseil supérieur à l'égalité entre les femmes et les hommes pour comprendre comment son allongement faciliterait la vie des femmes. Nous avions également interrogé des pères à l'étranger sur le fonctionnement de ces congés dans leur pays.

11h31 : Le magazine Causette a lancé mardi une pétition en ligne sur le congé paternité. Le texte demande que les onze jours que peuvent aujourd'hui prendre les nouveaux pères deviennent obligatoires et indemnisés comme des congés maladie. Et, à terme, un allongement à six semaines. Elle a reçu près de 14 000 signatures, dont des personnalités comme Vincent Delerm, Patrick Pelloux, Thomas Piketty ou Jean-Pierre Darroussin.

11h21 : Luc Chatel quitte la vie politique. Il n'était plus député mais occupait depuis un an et demi la présidence du Conseil national des Républicains, dont il démissionne. "Besoin d'oxygénation, de retour dans la vie en entreprise, centre névralgique de l'économie. Passerelles politique/privé indispensables", explique-t-il sur Twitter.



(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

11h18 : "Vous allez mourir d'une crise cardiaque en février-mars 2018" : c'est la prédiction très effrayante qu'une médium par téléphone a faite à une jeune femme de Thionville (Moselle). Celle-ci raconte au Républicain lorrain que sa crainte a viré à l'obsession, au point qu'elle a dû être hospitalisée, et porte aujourd'hui plainte contre la voyante.

11h17 : "C'est une tragédie. C'est l'inacceptable qui est arrivé, le drame le plus complet commis par un ou des monstre(s). On avait une lueur d'espoir, mais elle s'est effacée."

Le père d'Alexia Daval, la joggeuse dont le corps a été retrouvé carbonisé en Haute-Saône, partage sa douleur sur RTL. "On attend avec impatience qu'on nous rende le corps d'Alexia. (...) On revit toute la nuit ce qu'elle a pu vivre, en espérant qu'elle n'a pas souffert", raconte-t-il.

11h05 : "Droit à l'enfant", disparition du père, bébés "OGM", la médecine n'a pas à répondre à des "demandes sociétales"... Alors que le gouvernement s'est engagé à ouvrir la PMA à toutes les femmes, nous passons au cribles les arguments anti-PMA "pour toutes".

(MAXPPP)

11h04 : J'ai envie de faire une petite pause musicale, avec ce titre issu du récent album de John Maus, dont j'espère qu'il plaira à ceux qui aiment la mélancolie, les synthétiseurs et les années 80.

10h54 : Difficile, aujourd'hui, de faire ses courses sans acheter des produits qui contiennent différentes substances nocives pour la santé, des pesticides aux perturbateurs endocriniens en passant par les additifs et les conservateurs. Alors que les états généraux de l'alimentation se tiennent jusqu'en novembre en France, franceinfo vous aide à bien choisir ses aliments pour ne pas s'empoisonner, avec l'aide de deux spécialistes.




10h51 : Le verdict du procès du frère #merah attendu pour la fin d'après-midi. @RTSinfo

Vous êtes à nouveau en ligne