VIDEO. Attentats de Boston : le suspect risque la peine de mort

FRANCE 2

Djokhar Tsarnaev est le seul suspect à comparaître pour les attentats du marathon de Boston. Le point avec France 2.

Lundi 5 janvier s'est ouvert le procès de Djokhar Tsarnaev, 21 ans, suspecté d'avoir fomenté les attentats du marathon de Boston, le 15 avril 2013. Ce jeune musulman d'origine tchétchène reste une énigme.

"Djokhar Tsarnaev n'a jamais dit grand-chose de ses motivations, se bornant à répéter qu'il a agi sous l'influence de son frère Tamerlan, tué par les policiers et qui n'est donc plus là pour parler", commente la journaliste de France 2 Valérie Astruc, en direct de Washington. "C'était le 15 avril 2013, deux bombes explosent sur l'arrivée du marathon, et c'est le carnage", poursuit-elle. Bilan : 3 morts et 264 blessés. Depuis, Djokhar Tsarnaev n'a exprimé aucun remord.

Djokhar Tsarnaev plaide non coupable

"Rien dans son parcours n'explique cet acte. Arrivé sur le sol américain à 8 ans, il a bénéficié d'une éducation 100% américaine. Seul petit indice, les mots qu'il a écrits juste avant d'être capturé, laissant entendre qu'il voulait venger les musulmans tués par les Américains", rapporte la journaliste. Malgré des preuves accablantes, Djokhar Tsarnaev plaide non coupable. "Le procès vise donc à retracer l'itinéraire de ce loup solitaire ayant suivi les traces de son frère fraîchement converti au jihad. Djokhar Tsarnaev encourt la peine capitale", conclut-elle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne