Boston : "Le gouvernement américain tue nos civils innocents", affirme Djokhar Tsarnaev

Djokhar Tsarnaev, auteur présumé des attentats de Boston (Massachusetts). Trente chefs d\'accusation ont été retenus contre lui.
Djokhar Tsarnaev, auteur présumé des attentats de Boston (Massachusetts). Trente chefs d'accusation ont été retenus contre lui. (FBI / AFP)

L'acte d'accusation, qui contient 30 chefs d'accusation, révèle que le principal suspect de l'attentat de Boston a expliqué son geste par écrit avant d'être arrêté.

Djokhar Tsarnaev encourt une condamnation à mort. L'un des deux frères accusés du double attentat de Boston est inculpé de 30 chefs d'accusation, a annoncé jeudi 27 juin le procureur fédéral de la ville américaine. Deux bombes artisanales avaient explosé le 15 avril près de la ligne d'arrivée du célèbre marathon de Boston, faisant trois morts et plus de 260 blessés.

Francetv info vous dit ce qu'il faut en retenir des 74 pages de l'acte d'accusation.

17 chefs d'accusation passibles de la peine de mort

Le plus jeune des frères Tsarnaev est notamment accusé d'avoir utilisé des armes de destruction massive ayant entraîné la mort, d'attentat dans un espace public ayant entraîné la mort, d'utilisation d'une arme à feu ayant entraîné la mort et du braquage d'une voiture. Dix-sept de ces chefs d'accusation peuvent lui valoir la peine de mort ou la réclusion à perpétuité.

"Le gouvernement américain tue nos civils innocents"

L'acte d'accusation révèle que le jeune musulman d'origine tchétchène avait écrit sur l'une des parois du bateau où il a été retrouvé les raisons de son actes. "Le gouvernement américain tue nos civils innocents. Je ne peux pas supporter de voir ce mal rester impuni. Nous musulmans sommes un seul corps, vous faites du mal à l'un de nous, vous nous faites du mal à tous", expliquait-il, avant de préciser: "mais je n'aime pas tuer des civils innocents".

 Des bombes préparées grâce au magasine d'Al-Qaïda

Autre révélation, les deux frères - Tamerlan a été tué par la police lors d'une fusillade le 18 avril - ont préparé leurs bombes artisanales à l'aide d'instruction trouvées dans le magazine en ligne, Inspire, une publication d'Al-Qaïda. Ils regardaient aussi sur internet les prêches de l'islamiste radical américain d'ascendance yéménite Anwar Al-Aulaqi, membre d'al-Qaïda tué en septembre 2011 par un drone américain.

Tsarnaev est actuellement détenu dans une prison hôpital à Devens, à l'ouest de Boston. Il doit comparaître, pour la première fois, devant le tribunal fédéral de la ville le 10 juillet.

Vous êtes à nouveau en ligne