VRAI OU FAKE Désintox. États-Unis : non, l'homme qui a fouillé l'ordinateur de Nancy Pelosi au Capitole n'a pas été retrouvé mort

Un homme a été retrouvé mort 3 jours après l’invasion du Capitole. Pour les conspirationnistes, l’affaire est entendue : il avait « fouillé dans l’ordinateur de Nancy Pelosi ».

Un homme a été retrouvé mort 3 jours après l’invasion du Capitole. Pour les conspirationnistes, l’affaire est entendue : il avait « fouillé dans l’ordinateur de Nancy Pelosi », dont le bureau a été envahi la semaine dernière. « Ça pue de plus en plus », tweete François Asselineau. « Il a dû y découvrir des choses qu’il ne fallait pas ».

L’information, reprise par Gilbert Collard et Florian Philippot, a été retweetée des milliers de fois mais vient en réalité du site Sputnik, qui titre : « L’homme ayant fouillé l’ordinateur de Nancy Pelosi au Capitole a été retrouvé mort par balles », et affirme : « il avait pénétré dans le bureau de la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, publié une photo de son bureau et fouillé son ordinateur portable ».

En fait l’article mélange plusieurs informations. Un certain Christopher Stanton Georgia est bien décédé à son domicile de l’état de Géorgie mais la police a ouvert une enquête, et conclu au suicide, ce que ne précise pas Sputnik.

Mais en réalité, si un ordinateur a bien été dérobé pendant la mise à sac du bureau de Nancy Pelosi, et une photo de ses emails a bien été publiée, cela n’a aucun rapport avec cet homme de 53 ans. Celui-ci a été arrêté le soir des événements pour violation du couvre-feu et pour s’être introduit au Capitole, mais pas pour avoir pénétré dans le bureau de la cheffe de file des démocrates. Des délits mineurs pour lesquels il avait plaidé non coupable devant la Cour supérieure du district de Columbia, une instance locale chargée de juger les délits les moins graves.

Quant à l’homme pris en photo avec ses pieds sur le bureau d’un assistant de Nancy Pelosi, il a été inculpé par la justice fédérale. Rien à voir, donc, avec le récit de Sputnik, qui a d’ailleurs depuis modifié son article.

Retrouvez Désintox dans l'émission 28 minutes du lundi au jeudi à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/
Sur Twitter : https://twitter.com/ArteDesintox

Vous êtes à nouveau en ligne