Alstom décroche un contrat à 1,8 milliard d'euros pour des TGV aux Etats-Unis

C\'est ce train à grande vitesse conçu par Alstom qui circulera entre Boston et Washington.
C'est ce train à grande vitesse conçu par Alstom qui circulera entre Boston et Washington. (© ALSTOM/MECONOPSIS)

Le groupe français Alstom a été choisi pour renouveler les trains à grande vitesse de la ligne Boston-Washington, a annoncé vendredi le vice-président américain Joe Biden. Un contrat juteux de deux milliards de dollars, soit 1,8 milliard d'euros, a été signé avec Amtrak, la compagnie ferroviaire publique américaine. 

Alstom va fournir 28 trains en 2021 pour renouveler la totalité de la flotte express qui circule sur la côte est des États-Unis, a annoncé le vice-président américain Joe Biden. La ligne Boston-Washington exploitée par Amtrak transporte trois millions et demi de passagers par an. Ces nouveaux trains pourront en accueillir un tiers de plus. Ils pourront ainsi voyager plus vite, puisqu'il faudra un peu plus de 2h30 pour faire New-York–Washington contre près de 3 heures aujourd'hui.

L'objectif : concurrencer l'avion

L'objectif pour la compagnie Amtrak est de concurrencer l'avion. La ligne de train Boston-Washington est pour l'instant la seule ligne à grande vitesse des États-Unis. Elle est très fréquentée en semaine et empruntée par des businessmen.

D'ailleurs, les rames de ces nouveaux trains à grande vitesse ne comporteront que des classes affaires et des premières. Elles offriront un haut niveau de confort et d'équipement. Les sièges seront équipés de prises USB et les passagers auront accès au wifi. Une salle de réunion sera à la disposition des entreprises.

Des TGV fabriqués aux États-Unis

Ce contrat profitera essentiellement aux activités américaines d'Alstom. Les rames seront construites et entretenues notamment dans l'État de New York où Alstom est implanté depuis 150 ans.

Au total, un millier de personnes travailleront sur ce projet, y compris les centres de design en France.