Affaire Epstein : les investigations continuent aux États-Unis et en France

FRANCEINFO

Jeffrey Epstein, mort en détention, est accusé d'avoir échafaudé un gigantesque réseau de trafic de mineurs dans tous les États-Unis. Une victime assure qu'un agent de mannequins français jouait les rabatteurs. Une enquête a été ouverte en France.

Jeffrey Epstein s'est suicidé en prison le 10 août, mais même mort le milliardaire fait trembler de nombreux puissants. Inculpé pour trafic sexuel de mineurs, celui-ci a un réseau d'amis comme Bill Clinton ou encore Donald Trump. En France, Jeffrey Epstein, 66 ans, possédait un appartement avenue Foch à Paris et des amis aussi comme Jean-Luc Brunel. Cet agent de mannequins est accusé d'avoir violé des jeunes femmes et fourni des esclaves sexuels à son ami américain.

Les complices d'Epstein jugés ?

La justice française a décidé de s'emparer de l'affaire. Une enquête préliminaire a été ouverte. Malgré la mort du financier américain, les victimes veulent que ses complices soient poursuivies. C'est le cas de Virginia Roberts qui est allée témoigner mardi 27 août au tribunal de New York avec une trentaine d'autres victimes présumées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne