Affaire Epstein : la justice française ouvre une enquête

FRANCE 3

Le parquet de Paris ouvre aujourd'hui une enquête préliminaire pour viol et agressions sexuelles notamment sur mineurs, dans le cadre de l'affaire Jeffrey Epstein, qui s'est suicidé en prison avant son procès pour proxénétisme. Il pourrait y avoir des victimes françaises.

Un nouveau volet dans l'affaire Jeffrey Epstein. L'homme d'affaires s'est suicidé dans sa cellule le 10 août dernier, avant son procès pour proxénétisme, mais l'enquête ne fait que commencer. Celle-ci se poursuit aujourd'hui en France. Le 23 août, le parquet de Paris vient de lancer des investigations pour agressions sexuelles et viol sur mineurs de moins de quinze ans. Cette enquête s'est ouverte sur la base de témoignages venus des États-Unis, comme celui de Virginia Robert. Cette victime présumée d'Epstein, mineure au moment des faits, accuse un Français, Jean-Luc Brunel, de l'avoir foré à des relations sexuelles.

Un ami français de Jeffrey Epstein

"Jean-Luc Brunel a proposé des douzaines de filles pour satisfaire son fort appétit d'adolescentes. J'ai eu des relations sexuelles avec Brunel à Palm Beach, New York [...] et dans le sud de la France". Ce directeur d'une agence de mannequinat était un ami de Jeffrey Epstein. Il se présentait comme un dénicheur de top models et était souvent accompagné de très jeunes adolescentes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne