Accusé de harcèlement sexuel, le patron de l'animation de Disney quitte ses fonctions

Le directeur artistique de Disney Animation, John Lasseter, à l\'avant-première de \"Coco\" à Los Angeles, le 8 novembre 2017.
Le directeur artistique de Disney Animation, John Lasseter, à l'avant-première de "Coco" à Los Angeles, le 8 novembre 2017. (NEILSON BARNARD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

John Lasseter avait annoncé en novembre qu'il prenait un congé sabbatique de six mois après des comportements "inappropriés" envers des employées de l'entreprise.

Le directeur artistique de Disney Animation, le légendaire John Lasseter, quitte ses fonctions à la suite d'accusations de harcèlement sexuel intervenues en plein scandale Harvey Weinstein.

Le géant du divertissement Disney a indiqué dans un communiqué que Lasseter, 61 ans, allait occuper un rôle de consultant jusqu'au 31 décembre puis quitterait le groupe. John Lasseter avait annoncé en novembre qu'il prenait un congé sabbatique de six mois après des comportements inappropriés, tels que des "étreintes non consenties", envers des employées de l'entreprise.

"Faire face à ses faux pas"

"Les six derniers mois m'ont donné l'occasion de réfléchir à ma vie, ma carrière et mes priorités personnelles", a déclaré John Lasseter dans le communiqué, à la suite de cette annonce."Si je reste fidèle à l'art de l'animation et inspiré par le talent créatif de Pixar et Disney, j'ai décidé que la fin de l'année serait le bon moment pour me focaliser sur de nouveaux défis créatifs", a-t-il ajouté.

Le réalisateur de Toy Story (1995) et de Cars (2006) avait présenté ses excuses et reconnu "avoir échoué" à insuffler une culture "de la confiance et du respect" dans ses studios. "Ce n'est jamais aisé de faire face à ses faux pas, mais c'est la seule manière d'apprendre", avait-il aussi déclaré, en plein scandale Weinstein.

Lasseter, réalisateur oscarisé, a notamment permis à Pixar de passer de simple appendice du service de graphisme de Lucasfilm à l'un des studios d'animation les plus célèbres au monde, multi-oscarisé et racheté par Disney en 2006.