À New York, un chef cuisinier français condamné à 1,3 million d'euros d'amende pour un fil de métal dans un coq au vin

Le chef cuisinier français Daniel Boulud à New York, le 11 avril 2016
Le chef cuisinier français Daniel Boulud à New York, le 11 avril 2016 (CRAIG BARRITT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Un client du célèbre chef Daniel Boulud avait avalé un fil de fer, qui se trouvait dans son coq au vin. Il a été indemnisé le jeudi 27 octobre.

L'addition est salée pour le chef français Daniel Boulud, qui possède huit établissements à New York. Il a été condamné, jeudi 27 octobre, à verser 1,3 million d'euros de dommages et intérêts à un de ses clients qui avait avalé un fil de fer, alors qu'il mangeait un coq au vin dans un de ses restaurants.

Pourtant, Barry Brett et sa femme pensaient passer un bon moment le 28 février 2015, en dînant au Bistro Moderne, l'un des restaurants new-yorkais de Daniel Boulud. Mais après seulement quelques bouchées de son coq au vin, l'avocat à la retraite sent un objet coincé dans sa gorge. À l’hôpital, il est immédiatement opéré. Le chirurgien retire de son œsophage un fil de métal de 2,5 centimètres... provenant d'une brosse à nettoyer bon marché.

Daniel Boulud devrait faire appel

Quelques semaines plus tard, l’établissement est assigné en justice. Estimant qu'il y a eu "négligence", le tribunal de New York condamne jeudi 27 octobre le Bistro Moderne à verser au couple des dommages et intérêts. Les avocats de Daniel Boulud ont laissé entendre qu’ils allaient faire appel.

Le chef cuisinier français possède dix restaurants à New York. Le plus réputé, Daniel, situé dans le quartier de l'Upper East Side, a été couronné de trois étoiles au Guide Michelin.

Vous êtes à nouveau en ligne