Une perte de trading record pour la banque JPMorgan

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Après l'annonce d'une perte de deux milliards de dollars en raison d'opérations de trading hasardeuses, l'action de la banque JPMorgan a fortement chuté à l'ouverture de la bourse de New York. Une affaire qui pose également des questions sur la réglementation bancaire.

C'est la plus grosse perte de courtage depuis la crise des
subprimes en 2008. La banque américaine JPMorgan a annoncé deux milliards de
dollars de perte en raison d'opérations risquées sur le marché. Deux milliards
de dollars partis en fumée, et le bilan pourrait s'alourdir dans les prochaines
semaines. En cause notamment, des paris risqués initiés par un trader français
surnommé "London Whale" (la baleine londonienne) et rebaptisé depuis cette affaire "Voldemort".

Ces paris, qui ont mal tourné, ont entrainé une baisse
importante de l'action de JPMorgan à l'ouverture de Wall Street. En revanche,
selon les analystes, la banque devrait traverser cette crise sans trop de
dommages. Des dommages il pourrait y en avoir sur le moral de la place
new-yorkaise.

La banque est depuis longtemps opposée à toute réglementation
accrue du système financier. Elle est notamment très opposée au cœur de la
réforme, la règle Volker. Elle prévoit d'interdire aux banques de faire du
courtage en propre et aussi de limiter drastiquement leurs activités dans les
produits dérivés en raison de l'opacité de ce marché.