Une mère de famille californienne a déposé plainte contre Ferrero pour pub mensongère sur le Nutella

Une tartine de Nutella
Une tartine de Nutella (AFP/JOHANNA LEGUERRE)

Athena Hohenberg, mère d'un enfant de 4 ans, demande à la justice fédérale américaine d'interdire à Ferrero d'étiqueter le Nutella comme "bon pour la santé", "équilibré", "aidant les mamans à nourrir leurs enfants de céréales complètes", ou encore comme "un exemple de petit-déjeuner équilibré et savoureux", selon l'AFP.

Athena Hohenberg, mère d'un enfant de 4 ans, demande à la justice fédérale américaine d'interdire à Ferrero d'étiqueter le Nutella comme "bon pour la santé", "équilibré", "aidant les mamans à nourrir leurs enfants de céréales complètes", ou encore comme "un exemple de petit-déjeuner équilibré et savoureux", selon l'AFP.

La plainte a été enregistrée devant le tribunal fédéral de San Diego, en Californie.

Elle demande également que Ferrero soit tenu de lancer une "campagne de publicité corrective" des précédentes, "afin que le public soit informé que le Nutella contient une quantité dangereuse de graisses saturées".

Une action qui pourrait devenir plainte en nom collectif
Pour Mme Hohenberg, son action a vocation à se transformer en plainte en nom collectif, au nom de tous les consommateurs ayant acheté et consommé du Nutella depuis 2000 sur la base de ces publicités.

Ces consommateurs "ont dépensé davantage et auraient voulu dépenser moins, voire rien du tout, mais ont été trompés par les publicités mensongères et les représentations erronées", affirme-t-elle dans la plainte, réclamant le remboursement de l'argent perdu, ainsi que la destruction de tous les pots de Nutella contenant graisses et sucres en quantité supérieure aux normes établies par les nutritionnistes.

Interrogée par l'AFP, Elise Titan, porte-parole de Ferrero USA a assuré "avoir foi en la qualité des ingrédients utilisés dans la pâte à tartiner aux noisettes Nutella et dans la publicité l'accompagnant". Elle a refusé de se prononcer plus avant sur la plainte.

Vous êtes à nouveau en ligne