Une double explosion dans une mine de charbon a tué au moins 43 personnes et 47 autres ont disparu

Le site minier où les explosions se sont produites, en Sibérie
Le site minier où les explosions se sont produites, en Sibérie (France 2)

Des mineurs et des secouristes étaient bloqués dans les galeries, les opérations de sauvetage ayant dû être interrompues face au risque de nouvelle explosion dans la mine de .Le ministre russe des Situations d'urgence Sergueï Choïgou a détaillé un bilan de 43 morts et 47 disparus.

Des mineurs et des secouristes étaient bloqués dans les galeries, les opérations de sauvetage ayant dû être interrompues face au risque de nouvelle explosion dans la mine de .

Le ministre russe des Situations d'urgence Sergueï Choïgou a détaillé un bilan de 43 morts et 47 disparus.

Un premier coup de grisou a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans la mine Raspadskaïa de la région de Kemerovo, alors que plus de 300 mineurs s'y trouvaient, selon les autorités russes. Des sauveteurs ont immédiatement été envoyés dans la galerie, mais un groupe d'entre eux a été piégé sous terre lorsqu'une deuxième explosion de méthane a retenti, a rapporté le comité d'enquête du parquet russe.

"Il est clair que la situation dans la mine Raspadskaïa est difficile, très difficile. Je dirais même tragique", a déclaré, selon Interfax, le Premier ministre russe Vladimir Poutine lors d'une réunion à Moscou de la cellule de crise formée en raison du drame.

La mine de Raspadskaïa est l'une des plus importantes en Russie. Elle fournit du charbon à coke aux usines métallurgiques de Russie, d'Ukraine, d'Europe de l'Est et d'Asie.

Vous êtes à nouveau en ligne