Un train nazi rempli d'or en Pologne ? Les chercheurs divisés

(Un professeur de géologie se dit sûr "à 100%" qu'il n'avait "pas de train" sur ce site © REUTERS/Kacper Pempel)

Le train d'or nazi rempli des trésors du IIIe Reich existe-t-il ? Le mystère autour de cette possible découverte cet été dans le sud-ouest de la Pologne n'est toujours pas levé. Mardi, deux équipes de chercheurs ont présenté des résultats radicalement opposés. La première est persuadée que le train existe. La seconde assure que c'est impossible.

Les deux équipes de chercheurs ont effectué leur analyses géophysiques autour du 10 novembre, au kilomètre 65 de la voie ferrée entre Wroclaw et Walbrzyc, là où le train nazi est censé être enterré. Le professeur Janusz Madej, de la prestigieuse Académie des mines de Cracovie, a utilisé trois méthodes indépendantes et son verdict est sans appel :

"Toutes les anomalies confirmées par la gravimétrie ou le magnétisme sont situées à seulement 2-3 mètres de profondeur sous la surface du sol. Donc j'affirme à 100% qu'il n'y a pas de train à cet endroit."

Pour le professeur Madej, les anomalies magnétiques constatées dans le sol sont le fruit de phénomènes géologiques naturels.

A LIRE AUSSI ►►►La légende du train rempli d’or nazi relancée

"Loch Ness polonais"

Mais les deux chasseurs de trésors, le Polonais Piotr Koper et l'Allemand Andreas Richter, à l'origine de cette possible découverte, maintiennent toutefois leur version. Sur ses analyses géo-radar, Piotr Koper est persuadé de voir un tunnel, une voie ferrée et surtout un train blindé.

"Je suis convaincu que nous allons le découvrir et démontrer son existence. Nous avons besoin d'encore un peu de temps et de passer à une méthode plus brutale, c'est-à-dire creuser."

Les chercheurs de chaque équipe ont refusé de commenter les résultats des autres. En attendant une éventuelle autorisation pour creuser, la région peut donc continuer à cultiver sa légende du "Loch Ness polonais" ! 

Vous êtes à nouveau en ligne