Un soldat égyptien a été tué mercredi dans un échange de tirs avec des policiers palestiniens à la frontière de Rafah

Incidents à la frontière palestino-egyptienne. A Rafah, des Palestiniens manifestent contre le mur égyptien (06/01/2010)
Incidents à la frontière palestino-egyptienne. A Rafah, des Palestiniens manifestent contre le mur égyptien (06/01/2010) (AFP/MOHAMMED ABED)

Cinq Palestiniens ont pour leur part été blessés dans cet échange, qui s'est produit lorsque des dizaines de Gazaouis ont jeté des pierres sur les forces égyptiennes, selon l'agence Reuters.Les Palestiniens entendaient protester contre la construction par l'Egypte d'une sorte de "ceinture d'acier" censée empêcher le creusement de tunnels.

Cinq Palestiniens ont pour leur part été blessés dans cet échange, qui s'est produit lorsque des dizaines de Gazaouis ont jeté des pierres sur les forces égyptiennes, selon l'agence Reuters.

Les Palestiniens entendaient protester contre la construction par l'Egypte d'une sorte de "ceinture d'acier" censée empêcher le creusement de tunnels.

L'incident de mercredi est le plus sérieux entre l'Egypte et Gaza depuis que Le Caire a entrepris en toute discrétion la construction de ce mur d'acier, il y a un mois. Le Hamas a dénoncé un "mur de la mort" qui empêche l'étroite bande côtière, soumise à un blocus israélo-égyptien, de s'approvisionner en produits de première nécessité.

Le maintien du blocus après l'offensive dévastatrice de l'armée israélienne à Gaza, il y a un an, est très critiqué par la communauté internationale, qui s'indigne du blocage de l'aide étrangère à la reconstruction du territoire.

Il y a quelques jours, l'Egypte a empéché des militants internationaux qui voulaient aller dénoncer le blocus en se rendant à Gaza de se rendre à la frontière du territoire palestinien coincé entre la mer, l'Egypte et Israël.