VIDEO. Les pirates qui avaient détourné un avion libyen vers Malte se sont rendus, tous les passagers libérés

Des militaires maltais sont déployés à l\'aéroport de La Valette (Malte), où un avion libyen a été détourné, le 23 décembre 2016.
Des militaires maltais sont déployés à l'aéroport de La Valette (Malte), où un avion libyen a été détourné, le 23 décembre 2016. (DARRIN ZAMMIT LUPI / REUTERS)

L'avion transportait 118 personnes, dont 111 passagers et sept membres d'équipage.

Un Airbus A320 de la compagnie libyenne Afriqiyah Airways, assurant un vol intérieur libyen, a été détourné vers Malte et s'est posé sur le tarmac de l'aéroport de La Valette, vendredi 23 décembre. Tous les passagers ont été libérés quelques heures plus tard. Quelques heures plus tard, les pirates de l'air se sont rendus, l'un d'eux en agitant le drapeau vert de la Libye sous Kadhafi.  

Selon un ministre libyen, les deux hommes, des partisans de l'ancien régime de Mouammar Kadhafi, entendent réclamer l'asile politique à Malte. Ils ont menacé de faire exploser l'avion, qui transportait 118 personnes, dont sept membres d'équipage, à l'aide d'une grenade. Des négociations ont immédiatement été décidées par le biais d'un chef de l'armée maltaise.  

Des passagers libérés par petits groupes

Deux heures après l'annonce de la prise d'otages, le Premier ministre maltais a annoncé que 109 passagers et membres d'équipage avaient été libérés. Un groupe de femmes et d'enfants a été évacué en premier, sans crier ni courir. Puis, toutes les personnes à bord ont finalement pu être relâchées en milieu d'après-midi. 

Des passagers sont évacués de l\'avion libyen détourné vers Malte, le 23 décembre 2016, à La Valette (Malte). 
Des passagers sont évacués de l'avion libyen détourné vers Malte, le 23 décembre 2016, à La Valette (Malte).  (MATTHEW MIRABELLI / AFP)

Les pirates de l'air ont eux aussi quitté l'appareil, avant d'être immédiatement arrêtés par la police et placés en garde à vue, a précisé le chef du gouvernement maltais. 

L'appareil avait décollé de l'aéroport de Sebha, dans le sud de la Libye, et devait se rendre à Tripoli, mais il a été détourné vers Malte où il a reçu l'autorisation d'atterrir, a précisé une source au sein du gouvernement libyen. On peut voir le trajet effectué par l'appareil sur le site FlightRadar24.com qui suit les vols en temps réel.

Vous êtes à nouveau en ligne