Un an après Newtown, Barack Obama rend hommage aux victimes

(Carlo Allegri Reuters)

Barack Obama a rendu hommage ce samedi, dans son allocution hebdomadaire, aux 26 victimes de la fusillade de l'école Sandy Hook à Newtown, il y a tout juste un an. Le président américain a défendu à cette occasion un contrôle accru des armes à feu aux États-Unis.

"Il y a tout juste un an, une petite ville calme et tranquille a été frappée par une violence sans nom ." C'est d'un ton solennel que le président américain Barack Obama a rendu hommage dans son allocution hebdomadaire aux 26 victimes de la fusillade de l'école Sandy Hook.

C'était il y a un an. Adam Lanza, un jeune homme de 20 ans, avait ouvert le feu dans cette école de Newtown dans le Connecticut. Six employés d'école et 20 enfants avaient perdu la vie dans la fusillade. Aujourd'hui, la douleur est encore vive pour les familles des victimes qui ont créé un site internet en leur hommage. Sur la page d'accueil, les 26 noms forment un coeur.

Barack Obama a également prévu d'observer une minute de silence à la Maison-Blanche au cours de la journée et d'allumer des bougies pour les 26 tués.

"Mais au-delà de la tristesse, nous avons aussi ressenti de la détermination : la détermination que cessent ce genre de tragédies, et que, pour les faire cesser, nous devons changer ", a déclaré le président américain dans son allocution.

Un plaidoyer pour un contrôle accru des armes

Sans évoquer la fusillade de vendredi dans un lycée du Colorado, Barack Obama a plaidé pour un contrôle renforcé des armes à feu aux États-Unis. "Nous devons agir davantage pour empêcher les individus dangereux de se procurer aussi facilement une arme ", a-t-il déclaré.

Un projet de loi qui prévoyait un contrôle accru des antécédents des Américains voulant acheter des armes sur Internet a été rejeté cette année par le Sénat. "Les vrais changements ne viendront pas de Washington , a précisé Barack Obama. Ils viendront de là où ils viennent toujours, c'est-à-dire de vous, les Américains. "

Ce sont justement des mamans américaines qui se sont mobilisées pour demander une meilleure régulation des armes aux États-Unis. Ce samedi, un an après Newtown, elles prévoient des hommages dans 35 états américains. Et pour chaque événement, une cloche sonnera pour "ne plus jamais être silencieux au sujet de la violence des armes.

Vous êtes à nouveau en ligne